Restez connectés avec nous
PSG/OM - Kimpembe évoque l'importance du Classico, son rôle et Florenzi
©Iconsport

Club

PSG/OM – Kimpembe évoque l’importance du Classico, son rôle et Florenzi

Presnel Kimpembe, défenseur central de 25 ans du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce samedi afin d’évoquer le match face à l’Olympique de Marseille dimanche soir en clôture de la 3e journée de Ligue 1 2020-2021(coup d’envoi à 21h, diffusion sur Téléfoot). L’occasion d’évoquer son état d’esprit, la préparation du groupe, l’importance de la rencontre, le mercato et Alessandro Florenzi, arrière droit de 29 ans recruté ce vendredi. Retrouvez ici la conférence de presse du coach Thomas Tuchel.

Kimpembe « Je suis un Titi, cela a une saveur particulière de jouer ce Classico. »

Un mot pour Thiago Silva ?

Pour le moment, son départ ne change pas beaucoup parce que j’ai été en sélection. Mais cela change la vie du groupe. C’était le capitaine, un exemple pour tous. Il était très important. Il est parti, il va falloir faire avec.

Les célébrations de l’OM après notre défaite en finale de LDC ? 

On n’a pas besoin de ça pour être motivé demain. On connaît l’importance du match. On sera prêt.

Villas-Boas a déclaré que le PSG/OM est un match comme un autre, et pour moi ?

Bien sûr que non. C’est un des matchs les plus importants de la saison. Je suis un Titi, cela a une saveur particulière de jouer ce Classico. Pour l’équipe aussi.

L’OM a retrouvé un peu d’espoir avec nos absences, ils ont raison ?

Ils peuvent croire ce qu’ils veulent (rires). On sait que l’on est le PSG, avec une grande équipe malgré les absences de certains. On espère la victoire à la clef.

Kimpembe « c’est au coach et à Leonardo de décider. »

Mbappé a annoncé qu’il espère de « bonnes recrues » ? A quel poste en faut-il ?

Bien sûr qu’il en faut vu les départs cet été. L’effectif a besoin de joueurs pour combler les manques. Après, c’est au coach et à Leonardo de décider.

Des critiques après le match contre Lens, et là il y a l’OM. Une inquiétude ?

Bien sûr que non. On a été critiqué sur le premier match, mais il n’y a pas un drame. C’est le premier de la saison. Il faut se remettre dedans après tout ce qu’on a vécu. Dans l’ensemble, on a fait un bon match et je tiens à féliciter les jeunes qui ont joué avec nous.

Marquinhos forfait, Thiago Silva parti, une défense expérimentale ? Comment ne pas fait les mêmes erreurs que contre Lens ? Mon rôle de capitaine ?

C’est beaucoup de fierté et de responsabilités. C’est ce que j’aime, avec de la pression positive. L’équipe sera prête demain.

Un Classico moins tendu qu’avant, il y a toujours une vraie rivalité ?

Il y a toujours la rivalité. Après, en sélection ensemble on a beaucoup de respect. Mais sur le terrain, il n’y a pas d’ami et chacun joue pour son club.

Kimpembe « Il va nous apporter de l’expérience et sa qualité. »

Ce que Florenzi peut apporter ?

Il va apporter son expérience. Il a joué en Italie, donc tactiquement il est rôdé. Il va nous apporter cela et sa qualité. On connaît son profil. On lui souhaite la bienvenue.

Si je suis à 100% ?

Si je suis là, c’est que je suis prêt. On va encore s’entraîner et il n’y a aucune inquiétude.

Kimpembe « C’est pénible, mais il faut passer par cela pour ne pas prendre de risque. »

Difficile de vivre les tests et avec la crainte d’être malade ? On en parle entre joueurs ? Les huis clos sont pesants ?

C’est sûr que c’est difficile, on aurait préféré que tout cela n’arrive pas. Mais il faut faire avec. C’est pénible, mais il faut passer par cela pour ne pas prendre de risque.

Qui est favori pour ce match ?

Je vous laisse décider, c’est vous qui donnez ces réponses. Moi, j’espère une victoire demain.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, avec comme sujets : la défaite du PSG à Lens jeudi (1-0, match en retard de la 2e journée de Ligue 1), la réception de l’OM dimanche (3e journée de Ligue 1) et le recrutement d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club