Restez connectés avec nous

Club

PSG-Rennes : les notes des Parisiens

Homme du match – Nenê (8,5) : Le N°10 parisien est définitivement l’auteur d’une saison exceptionnelle. Grâce à un triplé et sa 21e réalisation de la saison, ce qui lui permet de revenir à hauteur de Giroud au classement des buteurs, le Brésilien a illuminé le Parc des Princes. Remplacé par Hoarau (87e).

Sirigu (6) : Match très tranquille de la part du portier italien, qui n’a dû s’employer qu’à une reprise sur une seule frappe cadrée rennaise en deuxième période.

Jallet (7) : Et si Ancelotti avait raison en affirmant que Jallet est actuellement le meilleur latéral droit de France ? Solide défensivement, très disponible offensiement, le capitaine parisien a livré un match solide, comme d’habitude. Et en plus, son brassard porte bonheur !

Alex (6) : Pas franchement ennuyé par une attaque rennaise peu inspirée, le Brésilien s’est contenté de s’appliquer dans la relance.

Camara (5,5) : Comme son compère en défense centrale, Papus n’a pas été inquiété et sa solidité a fait le reste. Il a cependant été un peu plus maladroit dans la relance.

Maxwell (7) : Auteur d’un mauvais match à Valenciennes, l’ancien latéral du Barça s’est bien repris ce soir en réalisant sûrement son meilleur match depuis son arrivée, que ce soit en défense ou dans l’apport offensif. Avec Jallet, ils ont bloqué les ailiers rennais, et c’est sûrement pour cette raison que les Bretons n’ont pas été dangereux.

Bodmer (6,5) : En difficulté dans l’animation en première période, le milieu de terrain parisien n’a pas fait oublier l’absence de Motta. Positionné plus haut en seconde période, il a davantage pesé sur le jeu, notamment en récupérant beaucoup de ballons.

Matuidi (6) : Après un début de match compliqué, comme en a témoigné une remise imprécise pour Sirigu qui aurait pu profiter à Hadji, l’international français s’est imposé au milieu de terrain au fil des minutes grâce à une activité et une motivation sans faille.

Sissoko (6) : En méforme face à Valenciennes, le Malien a paru plus fringant ce soir avec une grosse activité au milieu de terrain. Il a aussi tenté d’apporter offensivement, notamment sur les coups de pied arrêtés. Remplacé par Chantôme (84e)

Ménez (8,5) : Encore une fois inarrêtable ce soir, le N°7 parisien est à l’origine des 3 buts, en adressant une passe décisive à Nenê, avant de provoquer le coup-franc du 2e but et le penalty du 3e. Pour son dernier match de la saison, Jérémy a prouvé qu’il était devenu un joueur de classe mondiale. On regrettera simplement un manque de justesse dans le dernier geste, avec des frappes non cadrées, dont une sur le poteau. Remplacé par Armand (79e).

Nenê (8,5) : Voir plus haut.

Pastore (6) : Grosse motivation de la part de l’Argentin ce soir. Très présent dans l’apport défensif, comme l’a prouvé son carton jaune écopé suite à une semelle sur Doumbia, il a aussi réussi à faire le lien entre le milieu de terrain et l’attaque. Il est également à l’origine du premier but parisien en lançant la fusée Ménez sur l’aile gauche. Mais il a aussi perdu beaucoup de ballons en manquant des passes parfois faciles.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club