Adversaires

Ruffier : « On en fait beaucoup avec Ibra »

Publie le 29/11/2012 a 10:05



  • Lors des deux dernières confrontations entre le PSG et Saint-Etienne, Stéphane Ruffier a donné du fil à retordre à Zlatan Ibrahimovic. Après le choc entre les deux joueurs en championnat, qui avait provoqué l’expulsion du buteur parisien, le gardien de but des Verts a pris systématiquement le dessus en Coupe de la Ligue.

    Mais Ruffier ne souhaite absolument pas entretenir ce duel avec le géant suédois et rappelle qu’il prépare et joue les matches face au PSG comme les autres. « Je trouve qu’on en fait beaucoup avec lui. Moi, j’ai préparé ce match comme un autre, en visionnant notamment un montage vidéo. On le fait pour chaque adversaire. Je n’ai pas travaillé davantage. Une fois le coup d’envoi donné, j’étais dans mon match. Concentré. Si je l’ai croisé avant le match ? Non, car je ne sors pas sur la pelouse avant l’échauffement. Et même si ça avait été le cas, je ne pense pas que nous aurions échangé des regards. Beaucoup de gens ont fait de ce quart de finale un duel Ibra-Ruffier. Pas moi. J’ai joué contre le Paris-SG, mardi. Pas contre lui. C’était un duel Saint-Etienne – PSG, a souligné le portier stéphanois dans L’Equipe, avant d’assurer qu’il n’avait pas eu peur de rencontrer une nouvelle fois les crampons de son adversaire. Pas du tout. Je n’ai pas eu besoin de me remettre de ce choc, qui a paru impressionnant. Je n’ai rien eu, juste quelques éraflures sur la carrosserie ! (Il sourit.) Ce qui s’est passé au Parc c’était un incident de jeu. Le football est un sport de contact. J’en avais déjà pris d’autres. Je n’avais donc pas peur de prendre un nouveau coup d’Ibrahimovic ».

    Et si Ruffier a été le héros du soir, mardi, c’est surtout parce qu’il a repoussé le penalty de Thiago Silva, et ainsi offert la qualification à son équipe. « En fonction de sa course, j’ai senti qu’il allait ouvrir son pied. J’ai donc attendu avant de partir du bon côté. Franchement, je n’ai pas de secret. Je n’ai rien inventé. A vrai dire, je ne sais pas comment les stopper. J’aimerais juste avoir encore cette réussite en demi-finales, même si j’espère qu’on se qualifiera avant », a conclu l’ancien Monégasque, qui rencontre le PSG et Zlatan Ibrahimovic une troisième fois cette saison le 16 mars 2013, au stade Geoffroy-Guichard, lors de la 29ème journée de Ligue 1.

    Publie le 29/11/2012 a 10:05

    Ruffier : « On en fait beaucoup avec Ibra »

    Lors des deux dernières confrontations entre le PSG et Saint-Etienne, Stéphane Ruffier a donné du fil à retordre à Zlatan Ibrahimovic. Après le choc entre les deux joueurs en championnat, qui avait provoqué l’expulsion du buteur parisien, le gardien de but des Verts a pris systématiquement le dessus en Coupe de la Ligue.

    Mais Ruffier ne souhaite absolument pas entretenir ce duel avec le géant suédois et rappelle qu’il prépare et joue les matches face au PSG comme les autres. « Je trouve qu’on en fait beaucoup avec lui. Moi, j’ai préparé ce match comme un autre, en visionnant notamment un montage vidéo. On le fait pour chaque adversaire. Je n’ai pas travaillé davantage. Une fois le coup d’envoi donné, j’étais dans mon match. Concentré. Si je l’ai croisé avant le match ? Non, car je ne sors pas sur la pelouse avant l’échauffement. Et même si ça avait été le cas, je ne pense pas que nous aurions échangé des regards. Beaucoup de gens ont fait de ce quart de finale un duel Ibra-Ruffier. Pas moi. J’ai joué contre le Paris-SG, mardi. Pas contre lui. C’était un duel Saint-Etienne – PSG, a souligné le portier stéphanois dans L’Equipe, avant d’assurer qu’il n’avait pas eu peur de rencontrer une nouvelle fois les crampons de son adversaire. Pas du tout. Je n’ai pas eu besoin de me remettre de ce choc, qui a paru impressionnant. Je n’ai rien eu, juste quelques éraflures sur la carrosserie ! (Il sourit.) Ce qui s’est passé au Parc c’était un incident de jeu. Le football est un sport de contact. J’en avais déjà pris d’autres. Je n’avais donc pas peur de prendre un nouveau coup d’Ibrahimovic ».

    Et si Ruffier a été le héros du soir, mardi, c’est surtout parce qu’il a repoussé le penalty de Thiago Silva, et ainsi offert la qualification à son équipe. « En fonction de sa course, j’ai senti qu’il allait ouvrir son pied. J’ai donc attendu avant de partir du bon côté. Franchement, je n’ai pas de secret. Je n’ai rien inventé. A vrai dire, je ne sais pas comment les stopper. J’aimerais juste avoir encore cette réussite en demi-finales, même si j’espère qu’on se qualifiera avant », a conclu l’ancien Monégasque, qui rencontre le PSG et Zlatan Ibrahimovic une troisième fois cette saison le 16 mars 2013, au stade Geoffroy-Guichard, lors de la 29ème journée de Ligue 1.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ROI-IBRA (Ex MenezPastoreNene)

      Ruffier jm’en bas les coui..es !!!!dés qu’un joueur fait un bon match ça y’est il merite sa place en edf on dirais des journalistes !!!!

    • cedpsg

      Ibra reste le top, Ruffier bof sauf contre le psg

    • Je ne comprends même pas pourquoi ce grand n’est pas le numéro 2 en équipe de France
      Foot balistiquement parlant, après loris en France je ne vois que lui…

      Je ne dirai pas non à ce gardien au PSG, mais comme toujours, c’est très bon ailleurs et une fois au PSG, ça devient très moyen bizarrement….!!!!!

      • ZED00

        Avant on disait que c etait a cause des Sup et de la pression parfois negative, maintenant on dira que c est l absence de Sup et l ambiance somnifere. Les medias sont toujours la mais depuis l arrivee des Qataris ils ont du changer leur disque, ils sont encore a se regler meme s ils balancent tjrs autant de merde

    • Neguev

      J’ai beau detester l’équipe , Ruffier reste un super goal !

    • taillmate

      Et Ruffier en fait trop avec Paris.
      Chaque fois contre Paris, il sort de gros matchs, donc je ne crois pas qu’il prépare ces matchs comme un autre match. Contre Paris, le mec est toujours à fond, occupe toute la zone de sa surface, sors comme un kamikaze à chaque balle en profondeur etc…

      • 1.christiannie

        Au moins, lui, il sait se motiver et comprendre sa chance de pouvoir vivre du football…ça change des MENEZ, PASTORE et même bien trop souvent d’IBRA, qui ont l’air plus malheureux que les bons mecs, qui se cassent le cul et s’empoisonnent l’organisme à goudronner les routes.

      •  ruffier sort des gros matchs a chaque rencontre et pas que contre notre equipe, je l’ai rarement vu rater un match, il a une vraie autorité dans sa surface, bref il mérite sa place en EDF

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    15 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    16 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Ruffier : « On en fait beaucoup avec Ibra »

    <Adversaires , Club , Interviews , Ligue 1

    Lors des deux dernières confrontations entre le PSG et Saint-Etienne, Stéphane Ruffier a donné du fil à retordre à Zlatan Ibrahimovic. Après le choc entre les deux joueurs en championnat, qui avait provoqué l’expulsion du buteur parisien, le gardien de but des Verts a pris systématiquement le dessus en Coupe de la Ligue.

    Mais Ruffier ne souhaite absolument pas entretenir ce duel avec le géant suédois et rappelle qu’il prépare et joue les matches face au PSG comme les autres. « Je trouve qu’on en fait beaucoup avec lui. Moi, j’ai préparé ce match comme un autre, en visionnant notamment un montage vidéo. On le fait pour chaque adversaire. Je n’ai pas travaillé davantage. Une fois le coup d’envoi donné, j’étais dans mon match. Concentré. Si je l’ai croisé avant le match ? Non, car je ne sors pas sur la pelouse avant l’échauffement. Et même si ça avait été le cas, je ne pense pas que nous aurions échangé des regards. Beaucoup de gens ont fait de ce quart de finale un duel Ibra-Ruffier. Pas moi. J’ai joué contre le Paris-SG, mardi. Pas contre lui. C’était un duel Saint-Etienne – PSG, a souligné le portier stéphanois dans L’Equipe, avant d’assurer qu’il n’avait pas eu peur de rencontrer une nouvelle fois les crampons de son adversaire. Pas du tout. Je n’ai pas eu besoin de me remettre de ce choc, qui a paru impressionnant. Je n’ai rien eu, juste quelques éraflures sur la carrosserie ! (Il sourit.) Ce qui s’est passé au Parc c’était un incident de jeu. Le football est un sport de contact. J’en avais déjà pris d’autres. Je n’avais donc pas peur de prendre un nouveau coup d’Ibrahimovic ».

    Et si Ruffier a été le héros du soir, mardi, c’est surtout parce qu’il a repoussé le penalty de Thiago Silva, et ainsi offert la qualification à son équipe. « En fonction de sa course, j’ai senti qu’il allait ouvrir son pied. J’ai donc attendu avant de partir du bon côté. Franchement, je n’ai pas de secret. Je n’ai rien inventé. A vrai dire, je ne sais pas comment les stopper. J’aimerais juste avoir encore cette réussite en demi-finales, même si j’espère qu’on se qualifiera avant », a conclu l’ancien Monégasque, qui rencontre le PSG et Zlatan Ibrahimovic une troisième fois cette saison le 16 mars 2013, au stade Geoffroy-Guichard, lors de la 29ème journée de Ligue 1.

    By
    @
    OTER ?>