Club

Sakho : «C’est ce qui va m’aider à grandir»

Mamadou SAKHO
Publie le 19/08/2012 a 12:51



  • Ce soir, face à Ajaccio, Mamadou Sakho devrait une nouvelle fois être titularisé par Carlo Ancelotti. Le jeune défenseur parisien sait qu’il a un coup à jouer pour se retrouver aligné aux côtés de Thiago Silva cette saison et n’a donc plus prévu de quitter le club.

    « Je me suis bien entretenu pendant mes vacances, encore plus que d’habitude. Et j’avais pris un gros coup sur la tête en ratant l’Euro. J’ai passé six mois difficiles mais je me dis que, finalement, c’est ce qui va m’aider à grandir. Au fur et à mesure, j’ai senti plus de confiance de la part de mon coach. Ça se voyait dans les regards, les entraînements et son discours. C’est quelque chose de très important pour moi. Si je sens qu’on m’aime, je donne tout. A partir du moment où ce problème était réglé, il était clair que j’allais rester. J’ai sûrement mis un peu de temps à comprendre que le coach voulait me faire progresser. Cela m’a valu de grandir dans la douleur. Louper l’Euro, ça a été une énorme claque. J’en ressors plus fort. Une bonne gifle, ça fait parfois du bien pour se remettre sur le bon chemin, a confié l’international français au Parisien, lui qui sait qu’il devra se battre aussi bien en match qu’à l’entraînement pour atteindre ses objectifs. J’ai pour ambition de jouer le maximum de matchs avec Paris, pour prétendre aussi aux Bleus. C’est la logique de tout sportif de haut niveau. C’est dur car les entraînements sont d’un niveau super élevé. Quand il y a Zlatan ou Lavezzi en face de toi, il faut s’accrocher ! »

    Aujourd’hui, même la perte de son statut de capitaine ne semble pas avoir affecté le natif de Paris.« Avec ou sans brassard, j’ai toujours le même comportement. Et je pense que je le retrouverai dans quelques années. Dans ma tête, rien n’a changé. Je reste un capitaine sur le terrain. J’ai les mêmes responsabilités d’engagement et de représentation du club. Ce n’est pas à cause du brassard que j’ai eu des difficultés pendant six mois. La première partie de saison, je l’avais et cela s’était bien passé. Je n’ai aucun état d’âme avec ça, a assuré Sakho, toujours aussi attaché à son club de coeur. Depuis que j’ai 13 ans, je trouve génial de porter ce maillot. Je grandis en même temps que mon club. C’est fabuleux. Et le club ne perd pas son âme tant qu’il aura des joueurs comme Chantôme et moi. Personne ne pourra nous enlever que, lui et moi, sortons du berceau parisien. On représente tous les joueurs formés ici et qui sont partis. »

    Le défenseur de 22 ans rêve donc de voir son PSG en haut de l’affiche mais sait qu’il sera très difficile d’être champion de France cette saison malgré l’effectif pléthorique dont Carlo Ancelotti dispose. « On sait tous que c’est l’objectif à assumer. Vu les grands noms dans l’effectif, on ne peut pas faire autrement. Je sais que des matchs durs vont nous attendre car tout le monde voudra nous battre. On va évidemment à Ajaccio pour l’emporter. Paris ira chercher le titre coûte que coûte. Deuxième, ce serait un énorme échec. Gagner la Ligue des Champions ? Je n’ai jamais démarré une compétition pour la perdre. Bon, ça sera compliqué de la gagner. Mais faire un très beau parcours n’est pas impossible. On peut rêver d’en sortir grandis. »

    Enfin, Sakho s’est dit agréablement surpris par le caractère de Zlatan Ibrahimovic, bien éloigné de ce qu’ils ont pu lire ou entendre sur lui avant son arrivée à Paris. « Quand il est arrivé, tout le monde avait un peu d’a priori. Il y avait cette image d’arrogance dont parlaient les journaux. Sincèrement, c’est tout l’opposé. Zlatan, c’est un bon mec qui conseille bien. A peine arrivé, il est venu me voir dans ma chambre, lors d’une mise au vert aux Etats-Unis, pour parler. Il y avait aussi Matuidi, Luyindula, Tiéné et Camara. C’était une discussion sympa. Il est simple et a envie de faire avancer le club. Il a parlé des comportements à l’entraînement. Voir un mec aussi ambitieux alors qu’il a gagné tellement de titres, franchement, je trouve ça beau », a-t-il avoué, lui qui aimerait sûrement suivre le chemin de l’attaquant suédois en gagnant beaucoup de titres avec le PSG.

    Publie le 19/08/2012 a 12:51

    Sakho : «C’est ce qui va m’aider à grandir»

    Ce soir, face à Ajaccio, Mamadou Sakho devrait une nouvelle fois être titularisé par Carlo Ancelotti. Le jeune défenseur parisien sait qu’il a un coup à jouer pour se retrouver aligné aux côtés de Thiago Silva cette saison et n’a donc plus prévu de quitter le club.

    « Je me suis bien entretenu pendant mes vacances, encore plus que d’habitude. Et j’avais pris un gros coup sur la tête en ratant l’Euro. J’ai passé six mois difficiles mais je me dis que, finalement, c’est ce qui va m’aider à grandir. Au fur et à mesure, j’ai senti plus de confiance de la part de mon coach. Ça se voyait dans les regards, les entraînements et son discours. C’est quelque chose de très important pour moi. Si je sens qu’on m’aime, je donne tout. A partir du moment où ce problème était réglé, il était clair que j’allais rester. J’ai sûrement mis un peu de temps à comprendre que le coach voulait me faire progresser. Cela m’a valu de grandir dans la douleur. Louper l’Euro, ça a été une énorme claque. J’en ressors plus fort. Une bonne gifle, ça fait parfois du bien pour se remettre sur le bon chemin, a confié l’international français au Parisien, lui qui sait qu’il devra se battre aussi bien en match qu’à l’entraînement pour atteindre ses objectifs. J’ai pour ambition de jouer le maximum de matchs avec Paris, pour prétendre aussi aux Bleus. C’est la logique de tout sportif de haut niveau. C’est dur car les entraînements sont d’un niveau super élevé. Quand il y a Zlatan ou Lavezzi en face de toi, il faut s’accrocher ! »

    Aujourd’hui, même la perte de son statut de capitaine ne semble pas avoir affecté le natif de Paris.« Avec ou sans brassard, j’ai toujours le même comportement. Et je pense que je le retrouverai dans quelques années. Dans ma tête, rien n’a changé. Je reste un capitaine sur le terrain. J’ai les mêmes responsabilités d’engagement et de représentation du club. Ce n’est pas à cause du brassard que j’ai eu des difficultés pendant six mois. La première partie de saison, je l’avais et cela s’était bien passé. Je n’ai aucun état d’âme avec ça, a assuré Sakho, toujours aussi attaché à son club de coeur. Depuis que j’ai 13 ans, je trouve génial de porter ce maillot. Je grandis en même temps que mon club. C’est fabuleux. Et le club ne perd pas son âme tant qu’il aura des joueurs comme Chantôme et moi. Personne ne pourra nous enlever que, lui et moi, sortons du berceau parisien. On représente tous les joueurs formés ici et qui sont partis. »

    Le défenseur de 22 ans rêve donc de voir son PSG en haut de l’affiche mais sait qu’il sera très difficile d’être champion de France cette saison malgré l’effectif pléthorique dont Carlo Ancelotti dispose. « On sait tous que c’est l’objectif à assumer. Vu les grands noms dans l’effectif, on ne peut pas faire autrement. Je sais que des matchs durs vont nous attendre car tout le monde voudra nous battre. On va évidemment à Ajaccio pour l’emporter. Paris ira chercher le titre coûte que coûte. Deuxième, ce serait un énorme échec. Gagner la Ligue des Champions ? Je n’ai jamais démarré une compétition pour la perdre. Bon, ça sera compliqué de la gagner. Mais faire un très beau parcours n’est pas impossible. On peut rêver d’en sortir grandis. »

    Enfin, Sakho s’est dit agréablement surpris par le caractère de Zlatan Ibrahimovic, bien éloigné de ce qu’ils ont pu lire ou entendre sur lui avant son arrivée à Paris. « Quand il est arrivé, tout le monde avait un peu d’a priori. Il y avait cette image d’arrogance dont parlaient les journaux. Sincèrement, c’est tout l’opposé. Zlatan, c’est un bon mec qui conseille bien. A peine arrivé, il est venu me voir dans ma chambre, lors d’une mise au vert aux Etats-Unis, pour parler. Il y avait aussi Matuidi, Luyindula, Tiéné et Camara. C’était une discussion sympa. Il est simple et a envie de faire avancer le club. Il a parlé des comportements à l’entraînement. Voir un mec aussi ambitieux alors qu’il a gagné tellement de titres, franchement, je trouve ça beau », a-t-il avoué, lui qui aimerait sûrement suivre le chemin de l’attaquant suédois en gagnant beaucoup de titres avec le PSG.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • SAFET S

      C’est pas beau çà ?? Magnifique !

    • Cyclope

      C’est cette mentalité de guerrier qu’on veut !! Tu as Paris dans le sang et ça se sent !! On est avec toi Mamad’ et je rêve de te voir brandir le titre de tes mains car tu le mérite !

    • Thierry17

      Salut les parisiens, c’est toujours les vacances mais je dois avouer que discuter avec vous me manque un peu!En ce qui concerne Sakho,Chantome ou Gameiro,je voudrais que ceux qui descendaient la direction du club sur la gestion des joueurs aient le courage de s’excuser, parce que quand je lis l’interview de Sakho, j’ai l’impression de retrouver les mots que nous employions avec quelques uns ici en juillet.
      Je suis très heureux d’entendre que Mamad s’est remis en cause et à comprit que le coach agissait pour son bien,Ancelotti à fait éclore de très grands joueurs et il n’y avait pas de raison qu’il ne parvienne pas à assoir le niveau de Sakho.Je suis certain qu’Ancelotti fera de Sakho le meilleur défenseur central au monde, il faut faire confiance au mister!J’ai lu aussi que Nene souhaitait finalement rester tout comme Gameiro et Chantome, on peut dire aujourd’hui qu’il y a de VRAIS PATRONS au PSG avec Léo et Carlo, ils savent contrôler les joueurs et leurs état d’âmes

      • SAFET S

        Et oui, c’est ça la gestion humaine d’un bon manager ou entraîneur et quand le joueur est assez intelligent pour s’arrêter deux minutes, écouter, réfléchir et comprendre, cela donne çà !

    • pectoral

      sakho et tiago silva en defense ya pas mieux

    • Arfer

      Sakho is back !!!

    • LauPSG

      c’est bien de retrouver le guerrier mamad, il devrait énormément progresser et mettre alex sur le banc s’il garde cet état d’esprit!

      •  j espère moi aussi qui va récupérer ca place. mais je n oublie pas sont discours de Début de saisons a l equipe sa ma vraiment déçu

        • LauPSG

          on va appeller ça une erreur de jeunesse, il sortait d’une saison compliquée où il débute capitaine et finit sur le banc, pour en plus de ça rater l’euro… le plus déçu dans l’histoire devait être lui, et je pense qu’il va tous nous mettre d’accord ;-)

          •  oui mais je dit aussi que, il n hésitera plus a recommencer l aneé proch si il a encore foiré sa saisons

            • LauPSG

              il aura pas l’occasion de recommencer, s’il fait une mauvaise saison (ce que j’espère pas) nos dirgieants se sépareront de lui point barre, dans un club qui veut faire partie des plus grands, t’as rarement une 3ème chance…

    • Goalllll

      Bon je compte sur toi ce soir pour tenir la baraque!!

      On veut retrouver le Sakho de 2010/2011

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Nassimaa publié un new post."Simone "Paris est prêt à gagner la Ligue des Champions""
    1 minute ago
    Flavien Casinia publié un new post."Belhanda «il y avait des discussions avec le Paris Saint-Germain»"
    11 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Sakho : «C’est ce qui va m’aider à grandir»

    Mamadou SAKHO <Club , Interviews , Une

    Ce soir, face à Ajaccio, Mamadou Sakho devrait une nouvelle fois être titularisé par Carlo Ancelotti. Le jeune défenseur parisien sait qu’il a un coup à jouer pour se retrouver aligné aux côtés de Thiago Silva cette saison et n’a donc plus prévu de quitter le club.

    « Je me suis bien entretenu pendant mes vacances, encore plus que d’habitude. Et j’avais pris un gros coup sur la tête en ratant l’Euro. J’ai passé six mois difficiles mais je me dis que, finalement, c’est ce qui va m’aider à grandir. Au fur et à mesure, j’ai senti plus de confiance de la part de mon coach. Ça se voyait dans les regards, les entraînements et son discours. C’est quelque chose de très important pour moi. Si je sens qu’on m’aime, je donne tout. A partir du moment où ce problème était réglé, il était clair que j’allais rester. J’ai sûrement mis un peu de temps à comprendre que le coach voulait me faire progresser. Cela m’a valu de grandir dans la douleur. Louper l’Euro, ça a été une énorme claque. J’en ressors plus fort. Une bonne gifle, ça fait parfois du bien pour se remettre sur le bon chemin, a confié l’international français au Parisien, lui qui sait qu’il devra se battre aussi bien en match qu’à l’entraînement pour atteindre ses objectifs. J’ai pour ambition de jouer le maximum de matchs avec Paris, pour prétendre aussi aux Bleus. C’est la logique de tout sportif de haut niveau. C’est dur car les entraînements sont d’un niveau super élevé. Quand il y a Zlatan ou Lavezzi en face de toi, il faut s’accrocher ! »

    Aujourd’hui, même la perte de son statut de capitaine ne semble pas avoir affecté le natif de Paris.« Avec ou sans brassard, j’ai toujours le même comportement. Et je pense que je le retrouverai dans quelques années. Dans ma tête, rien n’a changé. Je reste un capitaine sur le terrain. J’ai les mêmes responsabilités d’engagement et de représentation du club. Ce n’est pas à cause du brassard que j’ai eu des difficultés pendant six mois. La première partie de saison, je l’avais et cela s’était bien passé. Je n’ai aucun état d’âme avec ça, a assuré Sakho, toujours aussi attaché à son club de coeur. Depuis que j’ai 13 ans, je trouve génial de porter ce maillot. Je grandis en même temps que mon club. C’est fabuleux. Et le club ne perd pas son âme tant qu’il aura des joueurs comme Chantôme et moi. Personne ne pourra nous enlever que, lui et moi, sortons du berceau parisien. On représente tous les joueurs formés ici et qui sont partis. »

    Le défenseur de 22 ans rêve donc de voir son PSG en haut de l’affiche mais sait qu’il sera très difficile d’être champion de France cette saison malgré l’effectif pléthorique dont Carlo Ancelotti dispose. « On sait tous que c’est l’objectif à assumer. Vu les grands noms dans l’effectif, on ne peut pas faire autrement. Je sais que des matchs durs vont nous attendre car tout le monde voudra nous battre. On va évidemment à Ajaccio pour l’emporter. Paris ira chercher le titre coûte que coûte. Deuxième, ce serait un énorme échec. Gagner la Ligue des Champions ? Je n’ai jamais démarré une compétition pour la perdre. Bon, ça sera compliqué de la gagner. Mais faire un très beau parcours n’est pas impossible. On peut rêver d’en sortir grandis. »

    Enfin, Sakho s’est dit agréablement surpris par le caractère de Zlatan Ibrahimovic, bien éloigné de ce qu’ils ont pu lire ou entendre sur lui avant son arrivée à Paris. « Quand il est arrivé, tout le monde avait un peu d’a priori. Il y avait cette image d’arrogance dont parlaient les journaux. Sincèrement, c’est tout l’opposé. Zlatan, c’est un bon mec qui conseille bien. A peine arrivé, il est venu me voir dans ma chambre, lors d’une mise au vert aux Etats-Unis, pour parler. Il y avait aussi Matuidi, Luyindula, Tiéné et Camara. C’était une discussion sympa. Il est simple et a envie de faire avancer le club. Il a parlé des comportements à l’entraînement. Voir un mec aussi ambitieux alors qu’il a gagné tellement de titres, franchement, je trouve ça beau », a-t-il avoué, lui qui aimerait sûrement suivre le chemin de l’attaquant suédois en gagnant beaucoup de titres avec le PSG.

    By
    @
    OTER ?>