Restez connectés avec nous

Club

Thomas Tuchel félicite l’équipe et explique la titularisation de Draxler plutôt que Rabiot

Naples/PSG - Tuchel "Nous avons fait une bonne première mi-temps... Bernat ? Il y a pénalty"

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, a répondu à plusieurs questions hier soir en conférence de presse après la victoire 2-1 face au LOSC (12e journée de Ligue 1). L’occasion de faire part de sa grande satisfaction, de revenir sur la place de Julian Draxler (25 ans) dans le milieu de départ plutôt qu’Adrien Rabiot (23 ans) et la progression de l’équipe avec une défense à 3.

« C’était une performance magnifique, un grand effort de l’équipe. Il y a eu beaucoup de structure, de possession de balle et on a fermé les espaces. On a complètement contrôlé les contre-attaques pendant le match complet et c’était difficile, car je pense que Lille est l’une des meilleures équipes d’Europe dans ce secteur. (…)

‘c’était pour Julian mais pas contre Adrien.’

Draxler à la place de Rabiot ?

Adrien n’était pas puni ce soir. C’était comme ça contre Marseille, c’était ma décision et Julian (Draxler) a fait un bon match à Marseille. C’était difficile là-bas sans deux joueurs importants et il a pris ses responsabilités, il a marqué. Aujourd’hui, c’était pour Julian mais pas contre Adrien. On a décidé de jouer aujourd’hui avec deux n°6 pour contrôler les contre-attaques avec cinq joueurs car c’était nécessaire pour contrer les 4 Lillois. C’était une décision difficile, mais c’est ma tâche de le faire. Julian a mérité de rester dans l’équipe et c’était dur aujourd’hui pour Adrien.

‘Ils l’ont très bien fait.’

L’équipe a pris ses marques dans la défense à 3 ?

Oui, on peut dire ça. Mais c’est toujours possible de changer des choses. Ils l’ont très bien fait là et c’était un peu différent à Marseille avec Marco seul comme n°6. Aujourd’hui, avec deux n°6, il y a des petites choses à ajuster mais ces 5 joueurs (les 3 défenseurs et les 2 milieux axiaux) et toute l’équipe ont fait bien. », propos de Tuchel rapportés par CulturePSG.

Même si le match n’a pas toujours été spectaculaire et qu’il a manqué de l’efficacité pour faire craquer le LOSC plus tôt, il apparaît en effet que le PSG a fait un excellent match. On a déjà vu Tuchel ne pas être satisfait après une victoire, alors s’il l’est ce n’est pas au hasard. Tout le monde attendait de voir les contres lillois faire mal à Paris. Finalement, il y a eu quelques occasions en première période. Mais le gardien Gianluigi Buffon (40 ans) n’a presque jamais été en danger. Et en seconde période, le penalty est un peu « cadeau » vu la main de Thilo Kehrer (22 ans, excellent à part cela). Lille a surtout pu tenter de résister. Un tel étouffement ne s’obtient que par une belle performance collective.

Draxler marque des points et Rabiot devra peut-être se « réveiller ».

Ce qui passait aussi par une grand travail défensif des milieux et la capacité à percer les lignes lilloises pour amener le danger. Dans ces domaines, Draxler a été très bon. Comme contre Marseille dimanche dernier, l’Allemand a prouvé qu’il est toujours prêt à aider son équipe offensivement et défensivement. Même à la 80e minute, on le voyait encore courir au plus vite pour faire le pressing ou revenir aider la défense. Rabiot, rentrer à quelques minutes de la fin, n’a fait que trottiner. Et c’est ainsi que Lille s’est enfin rapproché de la surface et a obtenu un penalty. Peut-être que Draxler a gagné sa place pour la Ligue des Champions mardi (contre Naples). Pour Rabiot, le fait de perdre sa place « indiscutable » peut être une excellente chose. De quoi le pousser à redoubler d’efforts à l’entraînement et en match pour enfin être régulier, combatif et progresser dans le jeu.

En tout cas, le PSG a montré de très belles choses récemment. Le schéma à défenseurs permet un très bon pressing haut, de varier les occasions, mais aussi de former un joli bloc quand l’adversaire réussit à avancer. Cela n’empêche pas de revoir le 4-2-3-1. Mais ce système est clairement une belle option pour le PSG. Même si l’essentiel reste l’état d’esprit. Si tous les joueurs font les efforts comme hier, le 4-2-3-1 peut aussi être très solide. Tuchel réussit à améliorer la mentalité du PSG et à le faire progresser tactique. Des progrès que l’on a dû attendre longtemps et qui font le plus grand bien.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club