Restez connectés avec nous

Club

Tuchel en conférence de presse : match difficile, Herrera, Icardi et Cavani

Tuchel en conférence de presse : match difficile, Herrera, Icardi et Cavani
©IconSport

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse dimanche soir après la qualification en 8e de finale de la Coupe de France obtenue grâce à une victoire 0-1 face à Lorient au Stade du Moustoir. Le coach a évoqué ce succès compliqué, la mentalité de ses joueurs, le peu de temps de jeu d’Ander Herrera (milieu de 30 ans), la forme de Mauro Icardi (buteur de 26 ans) et l’éventuel départ d’Edinson Cavani, buteur de 32 ans qui a demandé à partir comme l’a annoncé le directeur sportif Leonardo.

Mon sentiment ?

Nous sommes très heureux d’avoir gagné. C’était très dur, parce que c’était super difficile de jouer avec ce terrain, avec ce ballon. Lorient a très bien fait, très bas, en 5-4-1 dans ses 25 mètres. C’était difficile de trouver des espaces pour être décisif. Mais on n’a jamais arrêté d’essayer. On n’a jamais ouvert les espaces pour les contre-attaques. C’était nécessaire d’être patient, de ne pas jouer énervé, de ne pas perdre notre tête. On l’a bien fait. Les circonstances n’étaient pas faciles, mais c’est comme ça en coupe. Nous sommes heureux d’avoir gagné et j’espère que l’on n’a pas de blessure.

Tuchel « On n’a jamais perdu notre tête et on a gagné.« 

Mbappé et Neymar sont allés à l’échauffement ?

Dans ma tête, c’était pour la prolongation mais c’était bien d’avoir marqué. On en a parlé à la mi-temps, qu’un but pouvait être décisif. Il ne fallait jamais arrêter d’attaquer la surface.

Si jamais aimé l’état d’esprit des joueurs ?

Absolument. Les circonstances étaient difficiles. On n’a pas fait notre meilleur match, mais ce n’était peut-être pas possible. On a fait le nécessaire pour gagner en jouant intensif et très sérieux. C’est une équipe de qualité en face, à l’extérieur, avec des matchs tous les 3 jours cela peut arriver que ce soit compliqué. On n’a jamais perdu notre tête et on a gagné.

Pourquoi Herrera joue peu ?

On n’a que deux milieux sur le terrain. Je ne veux pas trop les changer pour le rythme et la confiance, donc on a changé qu’un seul joueur par rapport au dernier match et c’est Leandro Paredes qui a pris la place de Kouassi. Aussi, Ander Herrera est un bon joueur pour entrer avec son énergie.

Tuchel « J’espère qu’il ne va pas perdre la confiance, car ce n’est pas nécessaire. »

Inquiet pour Icardi ?

Non, des matchs comme cela peuvent arriver pour un attaquant. Il a déjà marqué 17 buts avec nous et je sais qu’il va marquer encore. Il travaille beaucoup. Il est très fiable contre le ballon, il est très fiable tactiquement. C’est notre objectif aussi de le trouver. C’était super compliqué aujourd’hui avec les défenseurs centraux. J’espère qu’il ne va pas perdre la confiance, car ce n’est pas nécessaire.

Des retours de blessures pour la demi-finale face à Reims ? Cavani ?

Cavani, je ne sais pas. On doit attendre. Il a fait un entraînement individuel dimanche. Bernat, c’est peut-être trop tôt. Mais j’espère que Kouassi, Marquinhos et Meunier peuvent s’entraîner avec nous lundi et jouer mercredi. Peut-être qu’Adil Aouchiche aussi.

Tuchel « Si on veut remplir nos objectifs, c’est mieux avec Edi. Je ne suis pas certain de ce qui va se passer. »

Cavani sera encore Parisien en février ?

Je ne sais pas.

Il peut partir ?

Je n’ai pas dit ça. J’ai répondu sincèrement à votre question, je ne sais pas ce qui peut arriver. J’ai déjà dit beaucoup de fois ce que je souhaite et ce n’est pas nécessaire de répéter. Si on veut remplir nos objectifs, c’est mieux avec Edi. Je ne suis pas certain de ce qui va se passer, on ne l’est jamais dans le football. Je parle de toutes les choses. Tout peut arriver. Pourquoi on parle autant d’Edi ? Vous voulez qu’il parte ? Vous pouvez parler de cela avec Leonardo, mais pas avec moi. Moi, vous pouvez me parler du match, de celui de mercredi. C’est dur pour vous à accepter ?

Mais il est possible que Cavani parte, alors ça me semble normal de demander…

Mais on peut parler de si Neymar part, si Mbappé part, ni Navas part, on peut parler de 25 joueurs. Ces choses sont pour Leonardo et du club.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club