Restez connectés avec nous

Anciens

Y. Boli : « J’en veux à Alain Roche »

Yannick Boli aurait certainement aimé avoir un destin similaire à ceux de Chantôme et Sakho. Issu de la même génération que ceux-ci, l’attaquant de 24 ans évolue aujourd’hui en Bulgarie, au Chernomorets Burgas.

Une trajectoire singulière pour un joueur qui n’est autre que le neveu de Basile et Roger Boli. « J’étais sous contrat avec Nîmes. Un jour, j’ai eu un petit clash avec l’entraîneur (Thierry Froger, ndlr) et il m’a écarté du groupe. Le club est ensuite descendu en National à la fin de la saison (2010-2011) et les dirigeants ont résilié mon contrat. Comme j’avais plutôt mauvaise réputation en France, j’ai dû chercher ailleurs. J’ai fait plusieurs essais en Angleterre, notamment aux Queens Park Rangers. Je devais même signer avec eux, mais Neil Warnock s’est fait licencier au même moment et je me suis à nouveau retrouvé sans club. Je n’avais ni la possibilité d’aller en France, ni en Angleterre, ni en Italie, donc je me suis tourné vers les pays de l’Est. J’ai fait un essai au Chernomorets Burgas pendant quelques jours. Puis j’ai signé dans la foulée », déclare-t-il dans les colonnes de So Foot, afin de justifier son parcours atypique.

A l’été 2008, une rumeur faisait état d’un intérêt du Real Madrid pour Yannick Boli, qui appartenait alors au PSG. A l’époque, le club merengue aurait proposé 500 000 euros pour le débaucher. « Les gens qui regardent mon parcours aujourd’hui vont peut-être douter ou se dire que c’est que de l’intox, mais c’était vrai. On s’était rencontrés au Hilton pour discuter. Mais à l’époque, Alain Roche n’était pas pour. C’était l’opportunité d’une carrière et on m’a empêché de partir. C’était difficile pour moi, car, au final, je suis resté pour ne pas jouer et j’ai été prêté au Havre pour moins d’argent. Je n’en veux pas au club, mais à certaines personnes du club, notamment Alain Roche. Parce qu’ils ne m’ont pas donné de raison valable pour me retenir, alors qu’ils ont laissé David N’Gog partir ( à Liverpool, Ndlr) », regrette-t-il. Avec l’équipe première du PSG, Yannick Boli aura disputé quatre rencontres et inscrit un but (contre Amiens, en demi-finale de la Coupe de France, lors de l’année 2008).

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens