Restez connectés avec nous
Zsolt Löw Neymar et Cavani Les journaux tentent de se mêler de tout...Ce qu'ils écrivent n'est pas toujours la réalité

Club

Zsolt Löw « Neymar et Cavani ? Les journaux tentent de se mêler de tout…Ce qu’ils écrivent n’est pas toujours la réalité »

Zsolt Löw, adjoint de l’entraîneur Thomas Tuchel au Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du média hongrois Index. L’occasion de revenir sur la gestion du groupe parisien et les rumeurs de soucis entre Neymar et Edinson Cavani (attaquants de 26 et 31 ans). Mais avant cela, l’ancien arrière gauche international hongrois (26 sélections) a évoquée son arrivée cet été. Celui qui a dû quitter son poste d’adjoint au RB Leipzig avoue que le choix n’a pas été facile à faire mais que l’intérêt parisien a été très flatteur.

« Il m’a fallu beaucoup de temps pour prendre une décision approfondie. J’ai essayé de penser à ce que je pouvais y gagner, à ce que je pouvais perdre. On peut voir de l’extérieur, bien sûr, qu’un club patriotique de la taille du PSG, ça ne se refuse pas car c’est une opportunité qui ne se présente qu’une fois dans la vie, mais ce n’est pas si facile.

« Ils croient en mon travail acharné »

Ils m’ont payé autant pour m’avoir en tant qu’entraîneur que j’ai pu l’être en tant que joueur, c’était très flatteur et honorant. Ils croient en mon travail acharné pour que nous puissions avoir plus de succès « 

La gestion du groupe ?

Il faut du bon sens. Nous avons un calendrier très chargé, nous jouons deux matchs par semaine. Vous devez alléger un peu le cerveau des joueurs pour qu’ils restent lucides.

« Ils écrivent toujours sur nous et que ce n’est pas toujours la réalité. »

Un souci entre Cavani et Neymar ?

Les journaux tentent de se mêler de tout. Nous sommes observés de partout. Nous devons être conscients qu’ils écrivent toujours sur nous et que ce n’est pas toujours la réalité des choses.”, a déclaré Löw.

Rejoindre le PSG a sans doute été rapidement une idée très tentante pour Löw. C’était un vrai saut par rapport à Leipzig en termes de projet et de qualité d’effectif. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut accepter sans réfléchir. C’est un grand défi, avec une ambition différente et une autre pression, le tout en changeant de pays. Ce n’est pas simple de s’installer sans parler la langue ou connaître la culture. C’est une étape qui peut faire peur. Mais le Hongrois a finalement décidé de prendre sa chance. Et pour le moment, il n’a probablement pas le moindre regret. Si on pense souvent à féliciter le coach Thomas Tuchel pour les progrès aperçus au PSG, il ne faut pas oublier qu’il ne travaille pas seul. Tout le staff joue un vrai rôle et l’entraîneur l’avait d’ailleurs souligné il y a peu face à la presse.

Laquelle reçoit ici une belle réponse de la part Löw. On a vu les rumeurs se multiplier autour du club de la capitale, car les médias voient la possibilité de faire un « buzz ». Chaque petit point est exagéré et donne place à des hypothèses déguisées en « informations ». Il faut rester très prudent au moment de les lire, comme nous faisons à chaque fois. D’ailleurs après la victoire contre l’Etoile Rouge de Belgrade avec une attaque flamboyante et la qualification en 8e de finale de Ligue des Champions ainsi obtenue, l’idée d’un « malaise Cavani » semble soudainement oubliée. Au groupe parisien de rester soudé et concentré face à ce traitement qui vient notamment de L’Equipe, toujours prêt à chercher une polémique autour de presque rien. Même si le journal s’est défendu il y a peu et assure faire son « travail avec sérieux« .

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club