Adversaires

ASSE / PSG – Malcuit se félicite de son « expérience » dans l’obtention du penalty contre Kurzawa

Ligue 1 - Malcuit "je ne vois pas Paris finir champion"
Publie le 04/03/2016 a 12:51



  • Le quart de finale de Coupe France qui a opposé le Paris Saint-Germain à Saint-Etienne s’est achevé sur le score de 1-3 en faveur des parisiens. Les stéphanois ont réussi à réduire la marque grâce à un penalty provoqué par Kevin Malcuit. Dans les colonnes du Progrès l’arrière droit stéphanois revient sur cette action :

    « Le penalty nous a reboostés. À 2-1, on s’est dit qu’on n’avait plus rien à perdre. On a poussé. Il y avait moyen de revenir au score. On y a cru jusqu’à la fin. Sur le pénalty, je joue bien le coup.

    Cela fait longtemps que je connais Layvin Kurzawa. Je l’ai eu un peu. Quand j’ai vu qu’il allait mettre son pied, j’ai mis le mien. Et je suis tombé.

    C’est l’expérience, il en faut. J’ai essayé de faire mon taf du mieux possible. Mais on a perdu, c’est ce que je retiens. »

    Ou comment se gargariser pour très peu. On a du mal à comprendre que Malcuit mette en exergue sa prétendue expérience sur ce coup là.

    Il n’y a rien de compliqué à accentuer une faute surtout lorsqu’il y a bien contact de l’adversaire. Par contre sur l’action du but de Lucas, on a cherché si son côté « expérimenté » ressortait. On peut au moins souligner qu’il n’a pas fait faute, puisque Lucas s’est baladé dans la défense défense stéphanoise (5 joueurs dont Malcuit fait partie) avant de marquer.

    Publie le 04/03/2016 a 12:51

    ASSE / PSG – Malcuit se félicite de son « expérience » dans l’obtention du penalty contre Kurzawa

    Le quart de finale de Coupe France qui a opposé le Paris Saint-Germain à Saint-Etienne s’est achevé sur le score de 1-3 en faveur des parisiens. Les stéphanois ont réussi à réduire la marque grâce à un penalty provoqué par Kevin Malcuit. Dans les colonnes du Progrès l’arrière droit stéphanois revient sur cette action :

    « Le penalty nous a reboostés. À 2-1, on s’est dit qu’on n’avait plus rien à perdre. On a poussé. Il y avait moyen de revenir au score. On y a cru jusqu’à la fin. Sur le pénalty, je joue bien le coup.

    Cela fait longtemps que je connais Layvin Kurzawa. Je l’ai eu un peu. Quand j’ai vu qu’il allait mettre son pied, j’ai mis le mien. Et je suis tombé.

    C’est l’expérience, il en faut. J’ai essayé de faire mon taf du mieux possible. Mais on a perdu, c’est ce que je retiens. »

    Ou comment se gargariser pour très peu. On a du mal à comprendre que Malcuit mette en exergue sa prétendue expérience sur ce coup là.

    Il n’y a rien de compliqué à accentuer une faute surtout lorsqu’il y a bien contact de l’adversaire. Par contre sur l’action du but de Lucas, on a cherché si son côté « expérimenté » ressortait. On peut au moins souligner qu’il n’a pas fait faute, puisque Lucas s’est baladé dans la défense défense stéphanoise (5 joueurs dont Malcuit fait partie) avant de marquer.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. atshua on 4 mars 2016 at 15:35 said:

      Et il est content de lui malgré la défaite de son equipe. Celui là ne fera pas une grande carrière

    2. justo 1958 on 4 mars 2016 at 13:42 said:

      Quoiqu’il en dise, MALCUIT est encore un peu vert pour se frotter à nos cadors

    3. PSG13100 on 4 mars 2016 at 12:59 said:

      Well done la petite bertha…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    ASSE / PSG – Malcuit se félicite de son « expérience » dans l’obtention du penalty contre Kurzawa

    Ligue 1 - Malcuit "je ne vois pas Paris finir champion" <Adversaires , Coupe de France

    Le quart de finale de Coupe France qui a opposé le Paris Saint-Germain à Saint-Etienne s’est achevé sur le score de 1-3 en faveur des parisiens. Les stéphanois ont réussi à réduire la marque grâce à un penalty provoqué par Kevin Malcuit. Dans les colonnes du Progrès l’arrière droit stéphanois revient sur cette action :

    « Le penalty nous a reboostés. À 2-1, on s’est dit qu’on n’avait plus rien à perdre. On a poussé. Il y avait moyen de revenir au score. On y a cru jusqu’à la fin. Sur le pénalty, je joue bien le coup.

    Cela fait longtemps que je connais Layvin Kurzawa. Je l’ai eu un peu. Quand j’ai vu qu’il allait mettre son pied, j’ai mis le mien. Et je suis tombé.

    C’est l’expérience, il en faut. J’ai essayé de faire mon taf du mieux possible. Mais on a perdu, c’est ce que je retiens. »

    Ou comment se gargariser pour très peu. On a du mal à comprendre que Malcuit mette en exergue sa prétendue expérience sur ce coup là.

    Il n’y a rien de compliqué à accentuer une faute surtout lorsqu’il y a bien contact de l’adversaire. Par contre sur l’action du but de Lucas, on a cherché si son côté « expérimenté » ressortait. On peut au moins souligner qu’il n’a pas fait faute, puisque Lucas s’est baladé dans la défense défense stéphanoise (5 joueurs dont Malcuit fait partie) avant de marquer.

    By
    @
    OTER ?>