Restez connectés avec nous

Adversaires

Dijon « n’était pas loin » de battre Paris

Suite à la courte défaite de son équipe, Patrice Carteron était logiquement déçu du résultat. L’entraîneur de Dijon assure que son équipe aurait pu battre le PSG abec un peu plus de réalisme.

« L’adversaire a été beaucoup plus réaliste que nous. Contre des joueurs supérieurs techniquement, les erreurs se paient cash. Je pensais qu’on pouvait revenir, on a eu quelques situations chaudes. Paris a conservé le résultat sans être brillant. On a manqué de soutien. Je suis déçu. Les gens ne se rendent pas compte qu’on reçoit une équipe qui a dix fois notre budget. (…) On n’était pas loin, mais on a fait un match avec des choses vraiment intéressantes. C’était un match typique contre une grosse écurie. On a le sentiment de ne pas passer loin, ce qui manque c’est le réalisme. C’est la gestion du détail qui fait la différence entre une grosse écurie et un promu », a réagi Carteron, satisfait de la prestation de ses joueurs malgré cette élimination de la Coupe de France.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires