Restez connectés avec nous

Coupe de France

Marco Verratti félicite ses attaquants pour les efforts qu’ils fournissent

PSG/Nîmes - Verratti "C'est toujours bien de commencer avec une victoire...On espère que ce sera une grande saison"

Pour son premier match au Parc des Princes en 2020, le Paris Saint-Germain voulait offrir un beau cadeau à ses supporters. C’est chose faite avec une qualification en demie finale en Coupe de la Ligue obtenue avec la manière face à des Stéphanois incapables de trouver la solution face à des Parisiens très remontés. En zone mixte en fin de rencontre, l’Italien Marco Verratti s’est livré sur la prestation globale de son équipe et sur le rendement des atouts offensifs.

 » C’était notre premier match de 2020 à la maison, c’était aussi un match important parce que c’est un quart de finale de la Coupe de la Ligue et que l’année dernière on a été éliminé à ce stade de la compétition. C’est pour ça qu’on a commencé ce match très sérieusement, on a bien commencé. Marquer après deux minutes nous a facilité les choses, le rouge aussi. C’est une victoire méritée. On a dit aussi ça dans le vestiaire, il faut tout donner, ne pas s’arrêter. À la fin du match on était tous contents. »

Le PSG avait l’esprit revanchard et avait sorti ses habits d’Avengers ce soir au Parc des Princes. Implacables, compactes et solidaires, les hommes de Thomas Tuchel n’ont laissé que des miettes à un triste Saint-Etienne, plus physique que tactique.

 » Je pense qu’on a la chance d’avoir quatre joueurs qui sont dans les 10 meilleurs du monde. C’est incroyable d’avoir ça. C’est pour ça que l’entraîneur a décidé de changer de système parce que laisser un des quatre sur le banc c’est difficile.

Si on veut jouer comme ça, on doit tous faire les efforts

En travaillant vraiment, on arrive aussi à bien défendre. Si on veut jouer comme ça, on doit tous faire les efforts et je félicite les attaquants qui le font. Je pense qu’on s’est parlé après le match de Madrid qu’il fallait que tout le monde court si on voulait changer le système. On a changé un peu la mentalité, si on veut jouer comme ça tout le monde doit faire l’effort, et ça fait plaisir. »

Thomas Tuchel avait d’abord déclaré que le PSG ne pouvait pas jouer en 4-4-2. Mais n’était-ce pas là finalement une façon de dire à ses joueurs que c’était impossible s’ils jouaient comme ça, soit en individualités et non en équipe. Le message a été plus qu’entendu et les joueurs ont su changer la donne pour devenir un véritable rouleau compresseur. Il était temps.

 » Mauro ? Il peut ne pas toucher le ballon, il sait que le ballon va arriver à lui et il va marquer, il est toujours prêt. C’est la caractéristique principale de Mauro. On ne pensait pas qu’il allait être aussi bien, les six premiers mois c’est toujours difficile, mais il est incroyable et on espère qu’il va continuer comme ça ».

Son arrivée n’avait pas fuité, peu s’y attendait vraiment et pourtant quel apport dès ses premiers matchs. L’Argentin n’a pas tardé à faire parler son efficacité et sa précision et semble aujourd’hui faire partie de l’attaque parisienne depuis longtemps. Décisif à 4 reprises ce soir, sa meilleure prestation sous la tunique Rouge et Bleu, Mauro Icardi est bien parti pour marquer les esprits dès sa première année à Paris. Leonardo doit déjà être en train de préparer son transfert définitif, ce serait trop bête qu’il ne poursuive pas sa carrière dans la capitale vu ce qu’il apporte.

 

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Coupe de France