Restez connectés avec nous
Claude Makélélé à Ronaldinho "Tes trucs de Playstation là... Je vais t'envoyer à l'hôpital"

Anciens

LDC – Makélélé: « En sortant des poules, c’est on gagne ou on gagne. S’il faut se mettre derrière, et bah on se met derrière et on gagne! »

Ancien joueur du Paris Saint-Germain entre 2008 et 2011, Claude Makélélé est revenu au micro de RMC Sport sur l’élimination subie en Ligue des Champions, face à Manchester United. Le champion du monde 1998 exprime sa déception mais aussi son point de vue sur ce qu’est devenu le club de la capitale, aujourd’hui. 

« Je l’ai mal vécu, depuis que je suis parti de Paris il y a des choses…On ne parle que de la Champions League, il y a trop de pression. La Ligue 1 est devenue la préparation de la Champions League, mais non ! C’est la compétition la plus compliquée au niveau émotionnel. Après, il faut être efficace, tout simple. En sortant des poules, c’est on gagne ou on gagne. S’il faut se mettre derrière, et bah on se met derrière et on gagne ! On doit mettre des coups, on met des coups et on gagne. On ne se rappelle que des gens qui gagnent, qui arrivent à la fin. 10 ans après, on se souvient de ce qui sont allés au bout. C’est le plus important. Qu’ils arrêtent… Tout le monde est beau jusqu’à décembre. Et là, il faut changer un tel et un tel.

Ce que j’aurais dit à 1-2 ? J’aurais dit ‘les gars, on n’est pas bien’, ce qui arrivait à Chelsea, ‘toi tu ne montes plus, toi non plus, toi tu restes ici’. Vous avez des joueurs qui vont vite, qui sont bons techniquement et qui ont besoin d’espace. On s’en fout de quelle équipe de Manchester joue. On se met derrière et on les fait venir. Parce qu’ils sont obligés à 1-2. Ils vont devoir pousser. Un petit contre, une fois, et PAM ! C’est ce qu’ils avaient fait à Manchester, ils avaient joué en transition. Mais par contre on est solide. Oui, on est le PSG. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est de se qualifier. Le reste, on parlera après. »

Avec son franc parler et des mots justes, l’ex milieu de terrain du Real Madrid énumère assez clairement les problèmes récurrents du PSG ces dernières années. Notamment par rapport à la méforme ressentie par l’ensemble de l’effectif dés l’arrivée des matchs couperets. En effet, cela fait 3 années que les Parisiens ne parviennent plus à se hisser au-delà des huitièmes de finale.

Malgré une rencontre à Old Trafford maitrisée de la tête et des épaules, la peur, les soucis tactiques et le manque de vice de la part de nos principaux cadres ont fait basculer une soirée rêvée, en profond cauchemar. Outre l’aspect sportif qui semble désormais acquis pas le PSG, c’est la dimension émotionnelle qui est à pointer du doigt et cela depuis bien trop longtemps. Des solutions sont attendues dès ce mercato estival, sans quoi, ce scénario pourrait se répéter et devenir problématique dans la conservation de nos joueurs stars, et dans la future réputation européenne, du club parisien.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens