Restez connectés avec nous
LDC - Percassi "Nous avons dit que si l’on se retrouvait face au PSG, nous aurions nos cartes à jouer."
©IconSport

Adversaires

LDC – Percassi « Nous avons dit que si l’on se retrouvait face au PSG, nous aurions nos cartes à jouer. »

C’est ce vendredi midi qu’à eu lieu le tirage au sort complet de l’exceptionnel Final 8 qui sera joué pour terminer la Ligue des Champions 2019-2020 (à retrouver ici) du 12 au 23 août à Lisbonne (les matchs seront à huis clos). On sait donc désormais que le Paris Saint-Germain affrontera l’Atalanta en quart de finale. Antonio Percassi, le président du club italien, s’est exprimé à propos de cette affiche au micro de Sky Sport Italia.

« Je suis tendu de maintenant au mois d’août avec en tête un match aussi extraordinaire. Nous pouvons seulement croiser les doigts. Ce sera un match très difficile, qui nous fera progresser encore et qui sera une expérience extraordinaire. La priorité cette saison était d’obtenir le maintien, donc tout le reste est du bonus. Nous devons nous concentrer sur le fait de finir la saison de la meilleure manière possible en étant prêts pour un match exceptionnel.

Percassi « nous espérions ne pas affronter l’un des grands clubs. »

Nous avions discuté du tirage avec le coach et nous espérions ne pas affronter l’un des grands clubs avec une histoire remarquable. Nous avons ensuite dit que si l’on se retrouvait face au PSG, nous aurions nos cartes à jouer. »

L’Atalanta est loin d’être un habitué du plus haut niveau, mais il a clairement sa place en quart de finale. Cela grâce à un jeu offensif très intéressant. La meilleure attaque de Serie A (85 buts) a su se distinguer aussi en Ligue des Champions et on se doute que l’équipe italienne fera le maximum pour continuer à vivre cette aventure exceptionnelle.

Au PSG de bien se préparer pour éviter que cela arrive. Il faudrait notamment un grand travail physique pour être prêt à jouer à un grand niveau d’intensité. C’est le style de l’Atalanta et le club aura pu finir son Championnat, contrairement à Paris. C’est sans doute cet élément aussi qui amène Percassi à évoquer un petit optimisme en plus face au PSG. Il n’y a que l’Olympique Lyonnais qui sera dans la même situation, avec la Ligue 1 qui a été définitivement arrêtée. Il faudra montrer que cela n’empêche pas de bien se préparer et se qualifier.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires