EDF

Rami-Sakho : Première mitigée

Publie le 04/06/2011 a 16:16



  • L’un est tout nouveau en Équipe de France, titulaire pour la première fois, le roc parisien Mamadou Sakho avait la pression des grands soirs. Certes la Biélorussie ce n’est pas le brésil, mais une victoire était impérative. En plus de cela, faire bonne figure était nécessaire, histoire de confirmer toutes les qualités misent en avant depuis maintenant quelques semaines. Récent lauréat aux trophées UNFP, le meilleur espoir de Ligue 1 devait s’adapter à jouer avec Adil Rami. Le lillois, auteur lui aussi d’une belle saison avec le LOSC, avait depuis quelques matchs montré toutes ses qualités défensives au coté du milanais Mexes. Si ce duo s’est rapidement montré efficace, il n’est pas certains que celui avec Sakho le soit tout autant.

    Ensemble donc pour la première fois ce vendredi à Minsk, ils ont dès le début de rencontre montré quelques lacunes individuelles. Mamadou Sakho se faisant surprendre sur un ballon long plutôt anodin, Adil Rami trop agressif tout proche d’équoper un carton rouge qui n’aurait pas été illogique. Bref, un début assez laborieux. Le seul point positif c’est que dans le jeu, l’attaque adverse n’a pas réellement réussie à s’approcher des cages d’Hugo Lloris. Mais est-ce parceque le niveau des attaquants biélorusses est faible ? Peut-être.

    Il n’est donc pas impossible de retrouver les deux hommes à nouveau associé lors du prochain match face à l’Ukraine, afin de leur donner un peu de temps de jeu. Nul doute que l’adversaire sera d’un tout autre niveau point de vu offensif et que là, il faudra se montrer très vigilant.

    Publie le 04/06/2011 a 16:16

    Rami-Sakho : Première mitigée

    L’un est tout nouveau en Équipe de France, titulaire pour la première fois, le roc parisien Mamadou Sakho avait la pression des grands soirs. Certes la Biélorussie ce n’est pas le brésil, mais une victoire était impérative. En plus de cela, faire bonne figure était nécessaire, histoire de confirmer toutes les qualités misent en avant depuis maintenant quelques semaines. Récent lauréat aux trophées UNFP, le meilleur espoir de Ligue 1 devait s’adapter à jouer avec Adil Rami. Le lillois, auteur lui aussi d’une belle saison avec le LOSC, avait depuis quelques matchs montré toutes ses qualités défensives au coté du milanais Mexes. Si ce duo s’est rapidement montré efficace, il n’est pas certains que celui avec Sakho le soit tout autant.

    Ensemble donc pour la première fois ce vendredi à Minsk, ils ont dès le début de rencontre montré quelques lacunes individuelles. Mamadou Sakho se faisant surprendre sur un ballon long plutôt anodin, Adil Rami trop agressif tout proche d’équoper un carton rouge qui n’aurait pas été illogique. Bref, un début assez laborieux. Le seul point positif c’est que dans le jeu, l’attaque adverse n’a pas réellement réussie à s’approcher des cages d’Hugo Lloris. Mais est-ce parceque le niveau des attaquants biélorusses est faible ? Peut-être.

    Il n’est donc pas impossible de retrouver les deux hommes à nouveau associé lors du prochain match face à l’Ukraine, afin de leur donner un peu de temps de jeu. Nul doute que l’adversaire sera d’un tout autre niveau point de vu offensif et que là, il faudra se montrer très vigilant.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Rami-Sakho : Première mitigée

    <EDF

    L’un est tout nouveau en Équipe de France, titulaire pour la première fois, le roc parisien Mamadou Sakho avait la pression des grands soirs. Certes la Biélorussie ce n’est pas le brésil, mais une victoire était impérative. En plus de cela, faire bonne figure était nécessaire, histoire de confirmer toutes les qualités misent en avant depuis maintenant quelques semaines. Récent lauréat aux trophées UNFP, le meilleur espoir de Ligue 1 devait s’adapter à jouer avec Adil Rami. Le lillois, auteur lui aussi d’une belle saison avec le LOSC, avait depuis quelques matchs montré toutes ses qualités défensives au coté du milanais Mexes. Si ce duo s’est rapidement montré efficace, il n’est pas certains que celui avec Sakho le soit tout autant.

    Ensemble donc pour la première fois ce vendredi à Minsk, ils ont dès le début de rencontre montré quelques lacunes individuelles. Mamadou Sakho se faisant surprendre sur un ballon long plutôt anodin, Adil Rami trop agressif tout proche d’équoper un carton rouge qui n’aurait pas été illogique. Bref, un début assez laborieux. Le seul point positif c’est que dans le jeu, l’attaque adverse n’a pas réellement réussie à s’approcher des cages d’Hugo Lloris. Mais est-ce parceque le niveau des attaquants biélorusses est faible ? Peut-être.

    Il n’est donc pas impossible de retrouver les deux hommes à nouveau associé lors du prochain match face à l’Ukraine, afin de leur donner un peu de temps de jeu. Nul doute que l’adversaire sera d’un tout autre niveau point de vu offensif et que là, il faudra se montrer très vigilant.

    By
    @
    OTER ?>