Restez connectés avec nous
Hand- Zvonimir Serdarusic prépare déjà la saison prochaine

Club

Hand- Zvonimir Serdarusic prépare déjà la saison prochaine

La saison du Paris Saint-Germain Handball est à peine terminée, qu’il faut déjà penser à la suivante. Dans un entretien au site officiel du club, Zvonimir Serdarusic a expliqué ce qu’il attendait des Rouge et Bleu pour la prochaine saison.

Et l’entraîneur attaque de suite sur les points à améliorer pour cette prochaine saison, en revenant sur les difficultés de cette saison. « C’est normal qu’après une seule saison passée avec l’équipe, il y ait toujours de petits soucis de réglages, de façon de se comprendre, de travailler ensemble » entame-t-il. On le voit notamment avec les défaites enchaînées face à Montpellier, ou en fin de saison, face à Créteil ou Aix, lors du dernier match, où les Parisiens étaient partout. Sauf sur le terrain.

Pas de continuité dans le niveau, selon l’entraîneur

« En tant qu’entraîneur, j’ai du mal à accepter ces difficultés. J’ai tout fait pour essayer qu’on garde le même niveau, un niveau élevé » raconte-t-il, un peu amer. Il faut dire que Zvonimir Serdarusic connaît bien une certaine partie de l’effectif Parisien, notamment Nikola Karabatic, et que ses consignes auraient dû être claires. Mais l’entraîneur n’a pas douté de son joueur une seule fois, même lorsqu’il était accusé, en début de saison. « Je pense qu’on n’a pas très bien commencé la saison » avoue-t-il d’ailleurs. Les regards étaient plutôt tournés vers la justice et l’affaire des paris truqués, qui continuait de remuer le club de la capitale, que sur les terrains.

« Mais on s’est vraiment amélioré, et on a très bien joué » reconnaît tout de même l’entraîneur. « Le problème, après, ça a été de jour très bien dans la continuité. On a eu de bonnes phases, une petite rechute, de bonnes phases, une nouvelle petite rechute » explique-t-il. Il est vrai qu’on a vu de très belles performances, et d’autres rencontres complètement décevantes. Notamment face à Montpellier, où les Rouge et Bleu se sont inclinés plusieurs fois. « Je pense que ce qui aurait fait de nous une très bonne équipe cette année, ça aurait été de garder cette continuité » constate l’entraîneur. Le tempo est donc donné, avec un mot d’ordre: continuité.

Les objectifs de la saison déjà fixés

Concernant les objectifs, Zvonimir « Noka » Serdarusic a déjà sa petite idée. « Le premier objectif, ça va être d’intégrer les nouveaux joueurs dans l’équipe, et dans le système de jeu » affirme l’entraîneur. « Je pense que ce sont des joueurs qui vont nous permettre de gagner en qualité et en niveau au sein de l’équipe. Je pense aussi que les joueurs vont aussi comprendre ce que je trouve qui va et ce que je trouve qui ne va pas bien. Ça va nous permettre d’améliorer notre niveau. Les objectifs seront les mêmes que ceux de cette année, avec, bien sûr, la victoire en Ligue » dévoile-t-il. Comprenez donc: ramener tous les trophées possibles et inimaginables à la capitale, avec un grand cru de joueurs.

Fin de l’entretien, avec une dernière question: Et les futures recrues? Le club a tapé dans les étoiles montantes du handball, avec l’arrivée de Jesper Nielsen, Luka Stepancic, Nedim Remili, Goradz Skof et celui que tout le monde attend, le fameux Uwe Gensheimer.

De nouvelles recrues pour rajeunir l’équipe

« Ce qui est important, pour un projet à long terme, c’est de rajeunir l’équipe régulièrement, pour avoir des joueurs qui, tout en renforçant l’équipe, peuvent jouer sur le long terme. Je pense qu’avec des joueurs comme Stepancic et Nielsen, on va pouvoir rajeunir l’équipe, et la renforcer aussi, dans le bon sens du terme. On est vraiment contents du recrutement. »

« Uwe Gensheimer est aussi un joueur très connu en Europe parce qu’il est très fort, donc je pense qu’il va vraiment renforcer l’équipe. Nedim Remili est un jeune joueur français très talentueux, et sur lequel on va pouvoir compter sur le long terme. Il prouve déjà toutes les qualités qu’il a en étant sélectionnable en équipe de France. C’est un point positif dans le rajeunissement de l’équipe » analyse « Noka » Serdarusic. Alors oui, il est vrai que ces trois là ont entre 25 et 30 ans, donc qu’ils sont dans la fleur de l’âge.

Mais Goradz Skof, lui, a 38 ans. On ne peut pas dire qu’il soit jeune, ni vieux. Zvonimir Serdarusic a d’ailleurs un réponse toute trouvée: « C’est pas forcément le plus jeune mais c’est quand même le gardien de la Slovénie, et je pense qu’il va nous apporter beaucoup d’expérience. Il a prouvé, tant en championnat qu’en sélection, de quoi il était capable. Il nous aidera aussi pour la Coupe d’Europe. » C’était le mot de la fin pour Zvonimir Serdarusic. La saison reprendra le 16 septembre, avec un premier match face à Montpellier pour le Trophée des Champions. A vos agendas, et rendez-vous le 16.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview ci-dessous:

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club