Restez connectés avec nous

Adversaires

Eyraud «sur le terrain, on compte faire une meilleure performance que la saison passée face au Paris-SG»

Eyraud «sur le terrain, on compte faire une meilleure performance que la saison passée face au Paris-SG»

Le président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, a évoqué, en marge de la présentation de Jordan Amavi, l’arrivée de l’attaquant brésilien Neymar (25 ans), au Paris Saint-Germain.

« On va dire que c’est une bonne nouvelle parce que ça va mettre un coup de projecteur exceptionnel sur la L1, c’est positif. Vous savez que j’aime les sports de combat, et on ne boxe absolument pas dans la même catégorie, ce n’est ni dans nos moyens, ni dans notre intention. Il va falloir que chacun s’en rende compte.

Après, je suis entrepreneur depuis dix-neuf ans, j’ai commencé pendant la bulle Internet, j’ai vu ce qu’elle a fait comme dégâts. J’espère qu’une bulle spéculative n’est pas en train de se former devant nous, bulle vouée à exploser. Je dirais que c’est un sacré coup qui a été réussi, qui va renforcer l’attrait de la L1. On se doit de lutter face à nos concurrents européens. »

Même si le président Olympien a reconnu que les deux équipes ne boxaient pas dans la même catégorie, ce dernier espère tout de même parvenir à rivaliser, notamment lors des rencontres directs.

« On ne boxe pas dans la même catégorie, on n’est pas un Etat souverain qui peut mobiliser des sommes à cette hauteur-là. Soit nos supporters le comprennent, soit ils ne le comprennent pas et attendent qu’on rivalise financièrement…

Je peux vous dire que sur le terrain, on compte faire une meilleure performance que la saison passée face au Paris-SG, au Vélodrome (déroute 5-1 le 26 février), et on bâtit jour après jour ce projet avec l’ambition de lutter le mieux possible contre Paris et les autres équipes. On va tout faire pour gagner et offrir une résistance encore plus forte au Paris-SG. »

L’OM s’est renforcé lors de ce mercato, même si ce n’est pas du même niveau que le rival parisien, le club marseillais peut jouer les premiers rôles cette saison. Evidemment que des classicos équilibrés sont plus palpitants et intéressants à suivre. Il faut donc espérer que cette année ces rencontres soient beaucoup plus disputées. Une chose est sûre, ce sera toujours compliqué pour les Olympiens qui malgré leur  » Champions Project  » resteront toujours derrière le PSG au niveau du budget et du recrutement. Mais dans le football tout peut arriver, l’OGC Nice a prouvé ces dernières saisons en Ligue 1, qu’une équipe bien construite avec des moyens plus faibles, pouvait rivaliser avec les grosses écuries.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires