Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Bielsa croit encore au titre face à l'OL et le PSG

Adversaires

Ligue 1 – Bielsa croit encore au titre face à l’OL et le PSG

          Pour le 2e week-end consécutif le grand rival du Paris Saint-Germain, l’Olympique de Marseille, a concédé le match nul (2-2) sur un but d’un ancien parisien (D. N’Ggog puis M. Erding). Pas de quoi décourager le concurrent au titre, comme l’affirme son entraîneur, Marcelo Bielsa, en conférence de presse d’après match.

Il y a de la frustration parce que le résultat était à portée de main. De tous les matches que l’OM a joué jusqu’à aujourd’hui, il n’y a pas une équipe qui a plus couru que nous. C’est pour cela quel’argument de la fatigue n’est pas valable. Les changements offensifs ont été effectués parce que je voulais avoir un pivot et une profondeur de passe plus importante, un milieu mixte gauche qui se projette davantage dans la surface adverse, et un ailier gauche qui prend davantage la profondeur. Concernant le remplacement de Brice Dja Djédjé, je n’avais pas pris la décision de faire rentrer Aloé, et j’ai interprété de manière erronée le message que Brice nous a envoyé. Lui nous a dit qu’il pouvait continuer, moi j’ai interprété le contraire. C’est ce pour quoi j’ai fait ce changement, que j’interprète comme une erreur de ma part. Nos chances de titre ne se sont pas réduites. Du moment que mathématiquement il y a des possibilités, elles sont toujours en vie.

   La frustration marseillaise est aussi compréhensible que plaisante pour les parisiens. En plus de voir le rival trébucher, cela permet au PSG de continuer sa montée vers le titre avec une deuxième place acquise. Toutefois, il faut saluer l’abnégation de Bielsa, qui ne veut pas abandonner. Surtout, contrairement aux lyonnais, il ose parler de titre en Ligue 1. C’est ambitieux et c’est peut-être ce qu’il manque souvent en France. Même Lyon, aujourd’hui leader, est bien timide au moment d’évoquer la première place. Il est bien probable qu’elle revienne au PSG, mais c’est plus intéressant si les autres clubs se battent.

   Et pour cela, M. Bielsa semble avoir des plans. Ses changements ont presque parfaitement marché. On peut lui accorder le fait que le match a bien changé et que la victoire n’était pas loin, même après l’égalisation stéphanoise. Un beau coaching du marseillais, qui manque parfois à Laurent Blanc. Il faut bien reconnaître que El Loco semble avoir plus d’idées en tête, qu’elles plaisent ou non, que Le Président. Cela ne devrait pas empêcher le PSG, impressionnant dans son style, d’être champion cette saison, vu la forme affichée ces derniers temps.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires