Restez connectés avec nous
Tuchel évoque le retour de Neymar, les difficultés de l'équipe et l'infirmerie

Ligue 1

Tuchel évoque le retour de Neymar, les difficultés de l’équipe et l’infirmerie

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était au micro de beIN SPORTS après la victoire ce samedi contre le RC Strasbourg (1-0, 5e journée de Ligue 1). L’occasion pour le coach allemand de revenir sur la situation de Neymar (attaquant de 27 ans), ce succès difficilement obtenu et l’état de l’infirmerie parisienne.

Surpris par la réaction des supporters vis à vis de Neymar ?

« Honnêtement, je n’en attendais rien mais pour moi, je ne veux pas juger si c’est trop dur ou si c’est allé trop loin parce que ce sont nos supporters et ce n’était pas facile non plus pour eux durant ce mercato avec Ney. Il y a eu des choses avec lui et le PSG. Nos supporters aiment le club donc ce n’était pas facile pour eux, c’était dur. Dans la vie, quand on a une situation compliquée, on doit accepter que les réactions peuvent être comme ça. C’est comme ça et je ne suis pas sûr que cela va être fini maintenant ou si cela va continuer. On doit s’adapter.»

Un match très compliqué jusqu’au but de Neymar :

« Oui… Mais c’est aussi le quatrième match sur cinq pendant lequel Strasbourg n’avait pas pris de but. C’est aussi une vérité. Le moment après une trêve et avant un grand match de Champions League n’est jamais facile. Contre Strasbourg, c’est évidemment toujours compliqué pour nous. Il y a beaucoup de choses, plus avec Neymar, et ce n’était pas notre meilleur match, c’est clair, mais nous sommes restés dans notre match. On a montré une bonne réaction en deuxième mi-temps, une bonne mentalité après la blessure de Dagba. On a fini à 10 joueurs et ce sont des choses très positives. C’est toujours mieux quand on gagne à la dernière minute et je ne veux pas être trop dur avec les critiques car il y a des matches comme ça dans une saison. On a montré que nous sommes ensemble et qu’on peut gagner à la dernière minute, c’est un bon sentiment maintenant. »

Il va falloir trouver une solution collective face au Real avec les absences de Neymar et Mbappé :

« Et Colin, et aussi Juan Bernat… On a dû prendre une décision hier. C’est trop, cela veut dire… Pour Bernat, c’est peut-être possible qu’il joue la Champions League mais on a pris hier la décision que ce n’était pas possible pour aujourd’hui. Cela fait beaucoup et j’espère qu’on ne va pas perdre confiance mais ça veut dire qu’on doit jouer ensemble. Peut-être que l’équipe fera ça mais on ne peut pas attendre la même chose que si on jouait avec Ney, Kylian et Edi. C’est différent d’un point de vue individuel avec leur qualité mais aussi pour la confiance de tout le monde et l’adversaire. Si tu joues contre Ney et Kylian, c’est autre chose…»

Tuchel préfère donc assez logiquement ne pas se mêler à l’épineux cas Neymar. Et il fait très bien, il vaut mieux laisser cela entre le Brésilien et les supporters. Le coach n’a rien à gagner en prenant position. Il ne peut que faire avec cette situation, préparer son joueur au mieux et penser à son équipe.

Surtout que cette dernière a encore beaucoup à faire. La victoire est là aujourd’hui, mais on ne peut pas dire qu’elle soit pleinement satisfaisante. Le jeu offensif a été trop brouillon et il y a eu quelques loupés défensifs. Le PSG doit progresser collectivement. Mais c’est assez logique maintenant. Il y a eu des changements dans l’équipe et beaucoup de joueurs, entre préparations retardées et retours de blessures, sont loin d’être à 100%. Il y a même encore du monde à l’infirmerie.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1