Restez connectés avec nous

Adversaires

Belhanda : « Ce serait débile »

Mercredi soir, Montpellier affrontera l’OM lors d’un match en retard de la 30e journée de Ligue 1. Les supporters marseillais espèrent de tout cœur que leur équipe lâchera le match, afin de permettre aux Montpelliérains de prendre trois points d’avance sur le PSG, mais Younès Belhanda ne semble pas du tout d’accord avec une telle combine. 

« Non seulement je n’y crois pas, mais ce serait débile de leur part de lâcher le match. Croire à ça, ce serait se mentir, ce serait un affront fait au foot. Maintenant, je pense que le report de ce match était inutile : ça les oblige à accumuler les matches avant la finale de la Coupe de la Ligue, a déclaré le milieu de terrain du MHSC dans L’Equipe, avant de répéter qu’il souhaitait à tout prix terminer champion à la fin de la saison. On est dans un duel Paris-Montpellier. A huit matches de la fin, on va tout faire pour garder cette place et finir champion. Celui qui ne le dira pas n’est pas ambitieux, ou superstitieux. Je ne suis ni l’un ni l’autre. Moi je suis un compétiteur, je veux gagner tous les matches et j’ai envie d’être champion. »

Concernant son avenir, Belhanda se pliera aux exigences de Louis Nicollin, le président de Montpellier, qui a déclaré que son joueur était intransférable. « Il me reste deux ans de contrat et c’est lui le patron. Et ce n’est pas une corvée de rester à Montpellier », a indiqué celui qui est surveillé de près par le PSG et plus particulièrement par Tamim bin Hamad Al-Thani, le Prince héritier du Qatar.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires