Restez connectés avec nous
Riolo s'agace du traitement du PSG "On a une putain de chance d’avoir 2 clubs extraordinaires"

Ligue 1

Riolo s’agace du traitement du PSG « On a une putain de chance d’avoir 2 clubs extraordinaires »

Ces derniers temps en France, l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain sont très souvent évoqués dans les médias. Les deux clubs français à avoir passé la phase de poules en Ligue des Champions se livrent une grande bataille pour le titre en Ligue 1. Mais les deux équipes ont le droit à un traitement médiatique assez différent. Ce qui agace le journaliste Daniel Riolo, comme il l’a fait savoir sur RMC.

« Quand Monaco est très mauvais à Angers et gagne, c’est formidable et c’est une allure de champion. Quand contre Dijon, ils sont menés et reviennent par deux coups francs de Falcao qui n’avait plus marqué depuis cinq ans dans cet exercice-là il faut se prosterner. Quand le Real Madrid bat Leganés à l’arraché avec la série des buts de Ramos ou d’autres à la dernière minute contre des petits clubs de Liga, c’est fantastique et une force de caractère. Alors que quand c’est le PSG, c’est bidon ou c’est du cul. Je pense donc qu’à un moment il faut juste avoir un peu de raison et un peu de lucidité.

Donc quand ils s’en sortent à la 94e minute, qu’il reste dans la course au titre et qu’il recolle à Monaco, je trouve que c’est fantastique pour la Ligue 1, car l’opposition PSG/Monaco commence vraiment à me fatiguer ! On a une putain de chance d’avoir deux clubs extraordinaires alors profitons-en et arrêtons de rabaisser l’un et encenser l’autre. »

Un traitement bizarrement différent.

Dans une victoire arrachée de peu contre un adversaire supposé plus faible, il y a souvent 2 grands éléments à noter. Le premier, c’est que l’équipe a été un peu décevante dans le jeu et/ou l’efficacité. Le second, c’est que les 3 points sont pris, que c’est l’essentiel pour le titre et la capacité à gagner dans la difficulté permet souvent de finir en haut du classement. Ce qui est étrange en France, c’est que dans ce même cas de figure les médias insistent sur le premier point pour le PSG et sur le second pour Monaco.

Presque comme si les Monégaques étaient de petits outsiders qui ont besoin de soutien. Ce n’est pas le même budget qu’à Paris, mais il y a tout de même de quoi être compétitif. Monaco a l’habitude d’être parmi les grands de Ligue 1.

Aussi, comme le souligne Riolo, il est un peu dommage de ne pas voir plus de « spécialistes » qui soulignent le bonheur que c’est d’avoir plusieurs belles équipes en France (n’oublions pas l’OGC Nice). C’est pourtant une très bonne chose pour le football français d’avoir qualité et concurrence. Il faut espérer que cela continue sur de nombreuses années.

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1