Restez connectés avec nous
Vasilyev "Je respecte beaucoup le projet parisien" mais "je n'envie pas Paris"

Adversaires

Vasilyev « Je respecte beaucoup le projet parisien » mais « je n’envie pas Paris »

Il y a 2-3 ans, l’AS Monaco semblait parti pour concurrencer le projet du Paris Saint-Germain dans les années à venir. Depuis, les Monégasques ont pris une autre direction, avec la vente de joueurs importants et la venue de jeunes. Une idée différente, qui n’empêche Vadim Vasilyev, vicé-président de l’ASM, d’apprécier le projet parisien, sans en être jaloux.

« Je respecte beaucoup le projet parisien, qui est géré avec beaucoup de sérieux et de compétences. Mais non, je n’envie pas Paris. Nous faisons quelque chose de passionnant ici, à Monaco, nous construisons patiemment quelque chose de solide et d’ambitieux. C’est aussi extrêmement motivant et gratifiant de faire émerger des jeunes talents. Après, on peut toujours rêver de tout. C’est bien de rêver. Mais à quoi ça sert s’ils sont hors de portée ? Moi, je suis un pragmatique et je préfère avoir des rêves que je peux espérer un jour réaliser. », a-t-il déclaré dans France Football.

Aujourd’hui, les clubs ne se ressemblent plus beaucoup dans leur gestions ou les ambitions. Les deux projets peuvent se tenir et ont des avantages, ils sont simplement différents comme l’explique Vasilyev. Monaco semble avoir abandonner l’idée de gagner la Ligue des Champions, alors que le PSG en rêve et l’espère.

Mais Paris aussi doit faire émerger de jeunes talents, afin de tenir dans la durée, tout en les entourant de joueurs expérimentés et confirmés comme faisant partie des meilleurs à leur poste, à l’image de Thiago Silva avec Marquinhos ou Thiago Motta avec Verratti.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires