Restez connectés avec nous

Mercato

Mercato – Kevin De Bruyne, malgré l’intérêt du PSG, va prolonger à Manchester City, selon Goal

Kevin De Bruyne, milieu offensif (ou ailier) de 26 ans de ManchesteR City a pour le moment un contrat jusqu’en 2021, mais une prolongation serait à venir. L’international belge aimerait être mieux valorisé et le club ne voudrait pas perdre l’un des piliers de l’équipe. D’après Goal, le Paris Saint-Germain a retenté sa chance avec lui (après des discussions avancées en 2015 quand il était à Wolfsburg), mais c’est bien encore avec les Citizens qu’il devrait signer.

« Le PSG a failli signer l’ancien joueur de Chelsea avant qu’il ne rejoigne City en 2015 et le club français tente de le séduire encore une fois en cherchant à réunir une équipe capable de remporter la Champions League. Les dirigeants du club de la capitale ont fait savoir aux proches du milieu de terrain qu’ils vont faire un gros coup à la fin de la saison, s’il voulait quitter l’Angleterre.

Cependant, De Bruyne reste engagé à 100% pour City, et se dit particulièrement satisfait de sa relation avec Pep Guardiola, ce qui explique pourquoi le club estime que les pourparlers ont progressé facilement le mois dernier.

L’agent de De Bruyne, Patrick De Koster, a déclaré la semaine dernière qu’il rencontrerait City dans les mois à venir pour discuter d’un contrat équivalent à ce que gagnent Neymar et Kylian Mbappe à Paris. Dans les faits, le milieu offensif devrait toucher beaucoup moins que les stars du PSG. Un salaire de 280 000 euros par semaine est sur le point d’être finalisé. »

Paris vraiment intéressé ou utilisé ?

Cela faisait bien longtemps que la rumeur d’un intérêt du PSG pour De Bruyne n’est pas vraiment revenue. On peut alors se demander à quel point elle est fondée. Le club de la capitale semble plutôt chercher à se renforcer dans la récupération au milieu. La seule autre piste offensive qui a l’air très sérieuse et celle menant à Alexis Sanchez (attaquant de 28 ans d’Arsenal) et il y a déjà de quoi être bien rempli dans le secteur offensif.

Depuis l’arrivée des investisseurs qataris en 2011, il est courant de voir le PSG être lié à des dossiers de « possibles envies de départs » qui se terminent avec une belle revalorisation salariale. On ne serait pas étonné qu’il s’agisse encore ici d’un simple moyen de pression utilisé, alors que le club de la capitale était loin d’être à fond dans ce dossier.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Mercato