Restez connectés avec nous
PSG/Paris FC - Prêcheur "à cœur de faire une grosse performance."
@iconsport

Actu Féminin

Mercato – Prêcheur pourrait partir, un club anglais s’interesse à lui

Jocelyn Prêcheur, entraîneur des féminines du Paris Saint-Germain a bien fini la saison. Cependant, l’avenir s’écrirait plutôt sans lui, si l’on en croit Le Parisien. Le coach parisien serait largement pisté par London City Lionesses qui appartient au groupe OL. La prolongation traîne en longueur, l’entraîneur pourrait avoir des envies d’ailleurs.

Prêcheur : départ ou prolongation ?

« Selon nos informations, les discussions entre le club de la capitale et son entraîneur n’ont toujours pas abouti. Le technicien de 42 ans est par ailleurs pisté par les London City Lionesses (D2 anglaise), dans la galaxie Michele Kang (OL). Les discussions entre l’entraîneur parisien et le PSG traînent en longueur et n’ont toujours pas abouti à un accord, deux semaines après la fin de la saison. Satisfait du travail effectué tout au long de la saison, le tacticien de 42 ans, qui a pris en septembre 2023 la succession de son père sur le banc, aimerait poursuivre son projet, comme il nous le confiait au début du mois de mai.

Prêcheur : Le PSG s’active pour sécuriser ses joueuses indépendamment de l’avenir de son entraîneur

Angelo Castellazzi, le directeur sportif, a donné des signes en ce sens mais un accord est encore loin d’être trouvé. Selon certaines sources, la tendance à une prolongation serait même plutôt négative. Jocelyn Prêcheur aurait même prévenu une partie du club de sa volonté de départ. Le PSG gère, par ailleurs, l’avenir de joueuses importantes comme Tabitha Chawinga, Élisa de Almeida, Sandy Baltimore ou Constance Picaud. Des dossiers qui ne sont pas liés à la prolongation ou non de Jocelyn Prêcheur, selon le club. »

Le PSG cherche à se stabiliser, mais peine à le faire, à l’image du dossier de l’entraîneur des féminines. Alors qu’il a fait du bon travail, difficile de comprendre pourquoi cela traîne autant.

Prêcheur veut peut-être partir, découvrir autre chose, surtout que la saison a été belle, mais compliquée. Pourtant, l’équipe féminine devrait commencer à construire avec des bases solides. Changer chaque année n’aide pas le club et forcément, on se retrouve à devoir redémarrer un nouveau projet.

Prêcheur a bien compris que le PSG est un club complexe et s’investir ailleurs pourrait aussi lui permettre de travailler plus sereinement. Il a réussi une grande saison, mais il est toujours limité par son effectif, carencé par endroit. On a hâte que les choses soient moins floues. Comme chez les hommes, il ne faut pas tout recommencer chaque année, il faut un fil directeur. L’avenir proche nous donnera des réponses importantes.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Actu Féminin