Restez connectés avec nous
Al-Khelaïfi sera en procès en appel pour le FIFAgate du 31 janvier au 4 février
©Iconsport

Autour du PSG

Al-Khelaïfi sera en procès en appel pour le FIFAgate du 31 janvier au 4 février

Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain et beIN Media Group notamment, est pris depuis quelques années dans une affaire pénible. Il est  accusé par le Ministère public de la Confédération helvétique (MPC, parquet) « d’instigation à gestion déloyale aggravée » dans le cadre l’attribution de droits TV pour les Coupe du Monde 2026 et 2030. Pour avoir prétendument donné des « avantages » (comme l’usage exclusif d’une villa) à Jérôme Valcke, l’ex-secrétaire général de la Fédération internationale de football (FIFA), il avait vu le parquet suisse requérir 28 mois de prison contre lui (et 3 ans pour l’ex-numéro de la FIFA). Sauf que la Cour des affaires pénales du Tribunal pénal fédéral en Suisse a acquitté le dirigeant parisien et condamné Valcke à 120 jours-amende avec sursis il y a peu. Sauf que le parquet suisse a fait appel et Le Parisien indique que la date est fixée pour la reprise du procès.

« Nasser Al-Khelaïfi est de nouveau convoqué devant la justice. Son procès en appel dans le cadre d’une affaire relative au Fifagate se déroulera du 31 janvier au 4 février prochain devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone (Suisse). Poursuivi pour « instigation à gestion déloyale aggravée » dans l’octroi des droits télé des Coupes du monde 2026 et 2030, le dirigeant qatarien avait été acquitté, fin octobre 2020, en première instance. Des dates de réserve pour cette deuxième audience sont envisagées dans la semaine du 7 au 11 mars. »

Al-Khelaïfi n’est donc toujours pas tranquille et devra encore se défendre dans cette affaire. On espère que le président du PSG, même s’il n’est pas jugé dans ce rôle ici, sortira de cette affaire en étant acquitté. Pour le moment, on ne peut que laisser la justice faire son travail.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG