Restez connectés avec nous
Alain Roche "Thiago Silva dégage un truc supplémentaire...il a peut-être appris de ses erreurs"

Autour du PSG

Alain Roche « Thiago Silva dégage un truc supplémentaire…il a peut-être appris de ses erreurs »

Depuis le 8e de finale aller de Ligue des Champions contre le Real Madrid pour lequel il été remplaçant, Thiago Silva est exemplaire sur le terrain. Aussi bien dans la qualité que dans le comportement, le défenseur central de 33 ans du Paris Saint-Germain est parfait (ou presque) à tous les matchs. Cela a permis au capitaine parisien de retrouver une place dans le onze du Brésil pour la Coupe du Monde. Et même de porter le brassard lors de la 2e rencontre (2-0 face au Costa Rica). L’ancien défenseur et directeur sportif parisien Alain Roche a évoqué cette évolution auprès du Parisien.

« Thiago Silva est dans la continuité de ce qu’il a montré à Paris ces derniers mois. Je ne sais pas si ce qui s’est passé en Ligue des champions l’a boosté dans le sens où il ne s’est plus senti intouchable. Mais, depuis, il est irréprochable. Attention, ça a toujours été un grand défenseur. Il n’a pas été surnommé O Monstro pour rien et les qualités sont toujours présentes. D’ailleurs, je ne vois pas de changement majeur dans son jeu, mais il dégage un truc supplémentaire.

on a l’impression qu’il ne veut plus subir les événements’

Quand j’entends Thiago Silva affirmer qu’il ne comprend pas l’attitude de Neymar à son égard pendant le match face au Costa Rica, je me dis qu’il s’affirme plus. Il y a quelques années, il disait qu’il mourrait pour Neymar sur le terrain, désormais on a l’impression qu’il ne veut plus subir les événements. Il faudra voir sur les prochains matchs, ceux à élimination directe. Mais il a peut-être appris de ses erreurs. »

Malgré des qualités défensives indéniables, Thiago Silva a souvent été la cible de critiques ces dernières années. Il lui a été reproché d’être un peu trop « mou » comme capitaine et de ne pas avoir remobiliser son équipe quand elle commençait à subir. Il manquait un petit quelque chose dans la façon d’agir et de s’exprimer. Peut-être que sa place sur le banc en Champions League l’a poussé à se remettre en question. On peut aussi penser qu’il a eu des discussions avec le coach Unai Emery, qui avant son départ a confié qu’il avait demandé à un moment à Thiago Silva de changer s’il voulait garder sa place.

Difficile de savoir exactement ce qui a été le déclic pour le Monstro sauf s’il finit par l’indiquer. Mais l’essentiel est de toute façon de voir qu’il a encore franchi un palier. De quoi aider le Brésil à aller loin dans ce Mondial, mais aussi continuer à être un pilier d’un PSG qui veut avancer en Ligue des Champions.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG