Restez connectés avec nous
Allegri toujours la priorité du PSG, avec Paulo Fonseca, Villas-Boas et Sergio Conceiçao en plan B, selon Le Parisien

Autour du PSG

Allegri toujours la priorité du PSG, avec Paulo Fonseca, Villas-Boas et Sergio Conceiçao en plan B, selon Le Parisien

Ce mardi matin, Le Parisien fait un point sur le dossier de la recherche d’un entraîneur du Paris Saint-Germain. Bizarrement, les Antonio Conte, Carlo Ancelotti et Luis Enrique ne sont plus du tout cités. Par contre, Missimiliano Allegri (Juventus Turin) est toujours placé comme cible numéro 1. Avec des plans B qui ne font pas spécialement rêver.

« Massimiliano Allegri, le coach de la Juventus Turin, demeure à ce jour la piste la plus chaude. Mais Paris actionne des plans B, au cas où. Antero Henrique participe activement à la recherche du nouvel entraîneur. Le directeur sportif active ses réseaux portugais, notamment.

Trois techniciens ont été approchés concrètement : Paulo Fonseca, 45 ans, du Shakhtar Donetsk, André Villas-Boas, 40 ans, sans club et Sergio Conceição, 43 ans, qui officie à Porto. »

Allegeri, un plan A difficile à réaliser et des seconds choix qui ne sont pas vraiment tentants.

Allegri, entre ses titres de Serie A et ses deux finales de Ligue des Champions avec la Juventus Turin depuis 2014 (2015 et 2017, il est toujours qualifié cette saison) a de quoi intéresser le PSG. Il a prouvé qu’il de vraies qualités tactiques et qu’il sait gérer un groupe où il y a des ego, même si c’est peut-être un peu moins qu’au PSG. Du moins, il est possiblement plus aidé par « l’institution » qu’est la Juventus. Cependant, il semble très compliqué d’obtenir sa signature. Il a un contrat jusqu’en 2020 et la Juve n’a pas de raison de se séparer de lui…comme il ne veut pas forcément partir.

Quant aux plans B ici annoncés, on espère qu’il manque quelques noms. Ces coachs ont des qualités, certes. Mais un palmarès plutôt pauvre, peu d’expérience dans les plus grands clubs (Villas-Boas est passé par Chelsea et Tottenham, certes, mais cela a été des échecs) et peu de réussites en Ligue des Champions.

De toute façon, on a bien vu que ce dossier va très vite dans les médias et beaucoup de choses semblent encore possibles. Le dénouement reste difficile à deviner. On espère simplement que la direction parisienne avance vraiment et qu’elle trouvera ce qu’il faut pour faire progresser le club. Sans oublier aussi de se remettre en question elle-même.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG