Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

Allemagne/France – Lizarazu évoque Diani et Cascarino, « c’est la grande force de cette équipe »

La Coupe du Monde féminine bat son plein et les Bleues vont affronter l’Allemagne, ce soir, dans le cadre des demi-finales. L’Angleterre est qualifiée pour la finale et Bixente Lizarazu a fait le point, pour Le Figaro, sur les joueuses capables de faire la différence pour imiter les Anglaises. Il a cité Sakina Karchaoui, latéral du Paris Saint-Germain, Deplphine Cascarino, ailière de l’Olympique Lyonnais, mais surtout Kadidiatou Diani, ailière de 27 ans. Selon lui, les deux attaquantes sont les armes fatales des joueuses de Corinne Diacre.

Lizarazu « C’est vrai que ces deux ailières sont l’arme fatale de l’équipe de France »

« Cascarino et Diani, des atouts importants ?

Oui, tout à fait. Et Karchaoui aussi sur son côté gauche, qui est en grande forme. Mais c’est vrai que ces deux ailières sont l’arme fatale de l’équipe de France. Elles peuvent prendre de vitesse n’importe quelle défense par leurs qualités de dribbles. Cascarino a des jambes incroyables, elle va très vite et son premier contrôle lui permet de faire des différences impressionnantes.

Sans oublier sa frappe du pied droit qui est très intéressante quand elle rentre de la gauche. C’est la grande force de cette équipe d’être très dangereuse sur les côtés. Si tu es l’entraîneur adverse, tu dois forcément réfléchir à un plan pour contrer les ailières françaises. »

L’Équipe de France a perdu son point le plus fort, Marie-Antoinette Katoto sur une grave blessure. Mais cette équipe compte des taulières capables de faire de grandes choses et elles l’ont prouvé depuis le début de l’Euro. Outre la Lyonnaise, Cascarino, ce sont bien deux Parisiennes citées par Lizarazu qui ont montré de grandes choses.

Si Sakina Karchoaui se démène sur son côté et apporte une vraie plus-value au groupe France, Kadidiatou Diani s’est imposée comme une arme de premier plan et cela pourrait bien sourire à l’équipe de Corinne Diacre. Cascarino d’un côté, Diani de l’autre, cela peut faire peur à l’adversaire tant la vitesse d’exécution peut faire mal à n’importe quelle équipe. On espère que cela se vérifiera contre l’Allemagne.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG