Restez connectés avec nous
Anciens - La plus grosse fête de Pierre-Alain Frau, c'est quand le PSG s'est maintenu

Anciens

Anciens – La plus grosse fête de Pierre-Alain Frau, c’est quand le PSG s’est maintenu

On l’oublierait presque par moment, mais e Paris Saint-Germain n’a pas toujours dominé le championnat de France. Avant l’arrivée des Qataris, le club de la capitale a alterné l’excellent et le moins bon. Il y a 10 ans, lors de la saison 2007-2008, le PSG luttait pour son maintien dans l’élite. Pierre-Alain Fau (38 ans), ancien attaquant parisien (2006-2008),  est revenu sur ces moments. Dans une interview accordée à l’Equipe, l’ancien attaquant est revenu sur la plus grosse fête de sa carrière, quand le PSG s’est sauvé lors de la saison 2006-2007.

Le français est revenu sur ce maintien acquis face à Troyes le 19 mai 2007 avec une victoire 2-1.

« J’ai eu la chance d’emporter des trophées, mais étonnamment, la plus grosse fête de ma carrière, c’est lorsqu’on s’est maintenus avec Paris en 2007. Sportivement, on avait galéré toute la saison, on était très critiqués pour nos prestations.

on a tous ressenti le besoin de décompresser’

Lorsqu’on s’est sauvés, on a tous ressenti le besoin de décompresser. On est allés au Milliardaire (un club qui était alors situé sur les Champs-Élysées) et honnêtement, je n’étais pas dans un bel état à la fin. On avait dû me porter pour que je sorte (il sourit). Je n’étais pas très fier de moi… »

Qu’il semble loin le temps ou les parisiens luttaient pour leur place en Ligue 1. L’équipe qui avait enchaîne toute la saison des contre performances, était tout de même parvenue à se maintenir dans la souffrance. De quoi avoir envie de faire la fête pour décompresser, même si les titres sont plus savoureux. La saison suivante n’a pas été meilleure en championnat et plus chargée en émotion (dernière saison de Pedro Miguel Pauleta) et un an plus tard, c’est face à Sochaux que le club francilien assurait son maintien in extremis.

Si les succès récents du PSG montrent une vraie supériorité nationale, il ne faut pas oublier que pendant des années, le club parisien a occupé le bas du tableau. Il faut parfois relativiser les critiques qu’essuient le PSG. Avoir la possibilité de faire un quadruplé (Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue et Trophée des Champions), le PSG saison 2006-2007, l’aurait signé tout de suite. Et c’est une partie de l’histoire du club qu’il ne faut pas oublier.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens