Restez connectés avec nous
Appadoo attend encore de voir Neymar, qu'il préfère à Messi, à son meilleur niveau
©Iconsport

Autour du PSG

Appadoo attend encore de voir Neymar, qu’il préfère à Messi, à son meilleur niveau

Après de premiers saisons un peu compliquées dans ce début de saison 2021-2022, Neymar JR s’est attiré les foudres de la plupart des observateurs. Au sortir de deux matchs solides et encourageants (Leipzig en LDC et Bordeaux en Ligue 1 ce weekend), l’attaquant de 29 ans du Paris Saint-Germain semble bien revenir en forme. Tous les espoirs sont donc permis. Dave Appadoo, journaliste de France Football, s’est exprimé sur le plateau de L’Equipe du Soir sur le cas du numéro 10 Rouge et Bleu.

« Il a l’air mieux. Effectivement, il est un peu plus décisif et puis ce n’est pas quelqu’un qui est feignant, on ne peut pas lui reprocher ça. Mais je me base sur ce que j’attends du vrai Neymar, c’est-à-dire en valeur absolue. On n’est pas encore là quand même et on est assez loin de ça encore. C’est pour cela que j’attends parce que je serais le premier ravi. 

Je vais le dire honnêtement, c’est le joueur que je préfère regarder. Je préfère même le regarder à Messi. Je trouve qu’il a une créativité. C’est pour cela que j’attends. »

Un besoin de travail physique et une fatigue logiques.

Neymar JR a eu du mal à lancer sa saison avec quelques performances mitigées et pour un joueur de son calibre les effets sont immédiats. Dès lors toutes les tentatives d’explications sont permises. Il fait trop la fête, il a grossi, il pense au FC Barcelone, Il veut arrêter sa carrière, il est fini, il préfères jouer au poker, etc. Il suffit de quelques matchs, après avoir pu monter en puissance physiquement, pour écarter de nouveau ces idées.

Ce qui est certain et ce dont il ne faut pas douter, c’est que la Ligue 1 a en son sein un des meilleurs footballeurs de la planète. Un descendant du Jogabonito mais avec une pression médiatique décuplée. N’oublions pas que même à 36,1 millions d’euros nets par an, le joueur à le droit d’avoir des doutes, de ressentir de la frustration, de la pression et même peut-être parfois l’envie de ne plus jouer au football tous les 3 jours avec la pression (et les critiques) qui l’accompagne. Il reste un être humain, et un très grand joueur.

Neymar n’est pas toujours mis dans les bonnes conditions.

Lorsque l’on analyse les statistiques de Neymar en Year To Date sur les 365 derniers jours, il ressort que le Ney figure toujours parmi les meilleurs attaquants du monde. Mais son jeu a changé. Il dribble toujours autant mais n’en réussit que 1/2. Il marque moins, mais figure parmi les meilleurs passeurs décisifs. Il tente beaucoup de passes mais elles atteignent leur cible qu’à 77%. Et quand on analyse ses passes loupées la plupart, sont des passes longues.. Quand il redescend bas dans le jeu pour toucher des ballons, alors que le milieu parisien a des difficultés, cela limite ses gestes décisifs puisqu’il part de plus loin.

En fait, au delà des aspects psychologique et people qu’on laisse à d’autres observateurs en mal de buzz, le jeu de Neymar est impacté par une chose certaine. Le schéma tactique et par ricochet les choix stratégique au mercato. Le PSG manque d’un milieu de terrain solide, technique et instinctif qui distille des amours de passes à notre Brésilien virevoltant. Espérons que le staff trouvera les solutions pour un jeu plus équilibré même quand Marco Verratti (milieu de 28 ans) est absent.

Le doublé de Neymar contre Bordeaux :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG