Restez connectés avec nous
Balzaretti raconte avec regret son transfert avorté au PSG

Autour du PSG

Balzaretti raconte avec regret son transfert avorté au PSG

Federico Balzaretti, ancien arrière gauche de la Juventus Turin (2005-2007), de Palerme (2008-2012) et de l’Italie (16 sélections) notamment, était l’invité de l’émission Le Vestiaire sur RMC Sport. L’occasion pour l’Italien de raconter son presque transfert au Paris Saint-Germain à l’été 2011. C’était alors le début du projet qatari à Paris..

« Je m’en souviens parfaitement. J’avais un jour de libre avant d’aller avec la sélection nationale. J’étais tranquille chez moi, et le président de Palerme, Zamparini, m’avait appelé en me disant: ‘Tu veux aller au PSG ?’ Je me suis dit oui, ça serait pas mal, ça m’intéressait. C’était la première année avec le Qatar, avant l’arrivée d’Ancelotti. Pastore et Sirigu, qui jouaient à Palerme avec moi, étaient déjà partis, et je pouvais les rejoindre.

Balzaretti « C’est un regret pour moi. »

J’ai parlé avec Leonardo et ça me semblait presque fait. Mais trois ou quatre heures après, Zamparini me rappelle en me disant : ‘Non, je ne peux pas te laisser partir. J’ai déjà perdu plusieurs joueurs, je te garde.’ Donc voilà… Je pouvais comprendre sa position, et puis Palerme restait un club important pour moi, donc je suis resté une saison de plus. Après, il y avait aussi eu des problèmes entre Leonardo et lui pour la vente de Pastore, donc je ne sais pas si ça a joué… Ils le PSG ont acheté Maxwell ensuite, un joueur phénoménal et un ami. C’est un regret pour moi, car j’étais content de pouvoir avoir une première expérience à l’étranger… », a raconté Balzaretti.

C’est intéressant de voir un joueur qui a été autant tenté par le projet parisien, surtout qu’il s’agissait d’un joueur de haut niveau. Avant l’arrivée de Maxwell, on aurait sans doute été content de voir Balzaretti signer à Paris. Et avoir les deux en concurrence n’aurait pas fait de mal. Mais Palerme a changé d’avis assez étrangement. C’est bizarre de proposer un transfert à un joueur pour finalement fermer la porte. Peut-être que la discussion avec le PSG entre les deux ne s’est pas bien passé.

Dommage pour l’Italien, alors que Paris s’en est bien sorti en attirant Maxwell ensuite. Un cadre dont le PSG a eu beaucoup de mal à préparer la fin de carrière en 2017, même si Juan Bernat (26 ans), arrivé l’été dernier, permet enfin d’avoir à un nouveau un latéral gauche fiable au plus haut niveau.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG