Restez connectés avec nous
Barthez critique le PSG avec la concurrence Navas/Donnarumma
©Iconsport

Autour du PSG

Barthez critique le PSG avec la concurrence Navas/Donnarumma

Fabien Barthez, ancien gardien Champion du Monde en 1998 avec l’Équipe de France, est monté au créneau, dans l’Équipe, pour dénoncer la concurrence entre Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas, gardiens du Paris Saint-Germain de 23 et 36 ans. Selon lui, cela a instillé le doute chez tout le monde. Enfin, il rappelle que les deux gardiens parisiens doivent être des titulaires. La compétition est essentielle.

Barthez « Tu instilles le doute chez tout le monde »

“Ce qui lui est arrivé est logique. Il gagne l’Euro, il est en pleine confiance, il arrive à Paris et on le met en concurrence avec Navas. Quel est le message que tu envoies à tes gardiens ? Tu les places dans quelles dispositions psychologiques ? À qui fais-tu vraiment confiance pour les grands rendez-vous ? Que se disent les joueurs de champ ? Tu instilles le doute chez tout le monde.

Barthez « Vous avez beaucoup trop de gardiens défensifs »

Et puis, c’est la compétition qui te fait progresser, pas l’entraînement. Un mec comme Donnarumma – ou Navas d’ailleurs -, il doit jouer. Aujourd’hui, un gardien doit faire 1,92 m, prendre de la place dans le but et être bon avec les pieds. Vous avez beaucoup trop de gardiens défensifs, qui subissent le jeu et attendent que le ballon vienne à eux. »

Le PSG avait un autre choix. Celui de mettre en place une hiérarchie. Mais Mauricio Pochettino a voulu s’acheter la paix dans le vestiaire en ne choisissant pas. Au final, cela s’est plutôt bien passé, puisque les deux ont fait une bonne saison. Bien que le match contre Madrid ait fait ressortir les réticents à cette idée de concurrence, le PSG n’a pas eu à trop se plaindre de ses gardiens cette saison. 

C’est plus dans les têtes, que c’est compliqué. Si Donnarumma savait ce qui l’attendait, avec sa première saison, sa découverte de la Ligue des Champions, la pilule a du être plus dure à avaler pour Navas. Contre Madrid, à l’aller comme au retour, Pochettino a choisi Donnarumma, mettant fin à la concurrence. L’Italien a plus joué en Ligue des Champions, mais Navas a plus joué en Ligue 1. Un partage du temps de jeu qui a pu être compliqué pour le vestiaire. Quand on regarde la saison, de multiples choses ont dysfonctionné. Peut-être que la « tension » de la concurrence s’est aussi ressentie dans le vestiaire.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG