Restez connectés avec nous
Bathenay défend Marquinhos et veut qu'il reste capitaine
©Iconsport

Autour du PSG

Bathenay défend Marquinhos et veut qu’il reste capitaine

Dominique Bathenay, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1978/1985), s’est exprimé dans Le Parisien afin d’évoquer la fin de saison compliquée du PSG. Au niveau du capitaine, il ne voit pas qui peut contester Marquinhos, défenseur de 27 ans. Irréprochable, le brésilien est une garantie pour ce PSG, parfois sans idée collective. Enfin, il a critiqué la mentalité des Parisiens après la déroute à Madrid. Il évoque un club incapable de se relever ensemble après un tel échec, à la différence des autres clubs européens.

Bathenay « A part Marquinhos, qui peut porter le brassard dans cette équipe ? »

« On a l’impression que tout le monde a abandonné tout le monde : les supporteurs, leur équipe ; les dirigeants, leurs joueurs ; et les joueurs, leurs partenaires. Mais à part Marquinhos, qui peut porter le brassard dans cette équipe ? Lui est toujours là, jamais blessé, souvent irréprochable, à faire bouclier pour les autres.

Bathenay « Le capitaine doit se sentir soutenu par tout le monde »

Dans les grands clubs comme le Bayern ou en Angleterre, après les échecs, j’ai l’impression que tous relèvent la tête ensemble. À Paris, soit on s’en prend à l’arbitre, soit on pointe du doigt le capitaine. Ce n’est pas à lui de prendre toute la charge de la défaite. Le capitaine doit se sentir soutenu par tout le monde : le président, le directeur sportif et ses partenaires. »

Marquinhos n’est évidemment pas le seul responsable, mais il a été au cœur de la défaillance. C’est normal aussi de parler d’échec collectif. Neymar et Lionel Messi, attaquants de 30 et 34 ans, ont été conspués, largement, alors que c’est le PSG dans son ensemble qu’il faut critiquer. La remise en question doit se faire à tous les niveaux. Marquinhos est un échelon de ce PSG, il faut aussi se poser la question de savoir s’il a les épaules sur le rôle qui lui est attribué. 

Mais il faut plus de solidarité au club, les uns se montent contre les autres, ce n’est pas comme cela que les choses vont s’améliorer. Marquinhos est remis en question, mais s’il avait été dans un effectif où les autres leaders avaient pris leurs responsabilités, alors les choses se seraient sûrement passées différemment. Il va falloir du temps pour travailler sur les difficultés au PSG, il va falloir le faire avec humilité pour toutes les parties.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG