Restez connectés avec nous
Beye apprécie beaucoup Kean et croit que le PSG va hausser le ton contre Barcelone
©Iconsport

Autour du PSG

Beye apprécie beaucoup Kean et croit que le PSG va hausser le ton contre Barcelone

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé ce samedi, 2-1 contre OGC Nice pour le compte de la 25e journée de Ligue 1 (voir le résumé ici). Les Parisiens ont souffert en seconde mi-temps, mais s’en sortent finalement grâce à un joli but de Moïse Kean, attaquant de 20 ans, après une action de grande classe. Habib Beye, consultant Canal Plus, est revenu sur l’apport de l’attaquant Italien et s’est projeté sur le match contre Barcelone où il croit que le PSG mettra plus d’intensité.

Beye « On attendait un joker de luxe et il est finalement très important pour le PSG »

« Kean ?

  Je l’aime beaucoup. C’est un joueur de collectif, pas individualiste. Personne n’attendait son rendement actuel. On attendait un joker de luxe et il est finalement très important pour le PSG. Il prône des valeurs dans son jeu que d’autres n’ont pas et je trouve que cela amène un équilibre.

Le match ?

Il y a pas mal de choses dans ce match. Dont du positif, de gagner malgré la difficulté. Il n’y a pas de blessé. Après, on peut avoir une inquiétude car Paris concède beaucoup de situations depuis plusieurs semaines. Mais on ne verra pas ce PSG en Ligue des Champions. Ils vont hausser leur exigence. Mais il faudrait s’habituer à l’avoir. »

 L‘action du but de Moïse Kean, qui sauve les Parisiens d’une déconvenue, est arrivée suite à une excellente action parisienne. Il y a d’abord eu le centre de Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), un de ses rares du match. Il a réussi à atteindre Mauro Icardi (attaquant de 27 ans) qui d’une super remise de volée trouve Kean pour un but bien amené. L’Italien est bien dans cette équipe, il court, il est fort, notamment dos au but et dans ses percussions. Il met de l’énergie pour réussir à Paris et cela fait du bien. Comme l’a dit Beye, on ne s’attendait pas du tout à ce qu’il soit si performant. Il est très intéressant et ses coéquipiers pourraient parfois s’inspirer de lui, qui du haut de ses 20 ans continue à tout donner pour réussir à devenir le joueur qu’il aspire à être.

La seconde mi-temps contre Nice n’a rien d’inoubliable, mais sans le but de Kean Paris aurait pu avoir des « maux de têtes » avant de se déplacer en Catalogne. Et comme le souligne Beye, gagner dans la difficulté, est toujours intéressant, tout le monde se sent concerné. D’autant que comme il le rappelle, les joueurs vont certainement mettre d’autres ingrédients dans leur jeu contre Barcelone. La motivation de jouer en Ligue des Champions est inégalable. Mais ne vont ils pas manquer d’automatismes ? On attend de voir, mais certains joueurs ont rassuré quand d’autres ont peiné. Il faudra être plus tranchant dans tous les compartiments du jeu au risque de vivre une soirée cauchemar.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG – Sans Neymar ni Di Maria, quelle équipe à l’aller ? »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG