Restez connectés avec nous
Beye évoque les demi-finales de la LDC "la meilleure équipe des quatre, c'est le PSG"

Autour du PSG

Beye évoque les demi-finales de la LDC « la meilleure équipe des quatre, c’est le PSG »

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé 3-2 en toute fin du match contre Saint-Etienne, ce dimanche après-midi, lors de la 33e journée de Ligue 1 (voir résumé ici). Ce match fait suite à la qualification des Parisiens en demi-finales de la Ligue des Champions. Pour Habib Beye, présent au Canal Football Club, souligne l’importance pour les Parisiens d’avoir éliminé le grand Bayern Munich. Il parle d’œuvre collective et pour lui, après avoir écarté le favori, le PSG est peut-être le mieux armé des 4 demi-finalistes.

Beye « Je pense qu’il y a une œuvre collective« 

“Le plus important c’est d’être au rendez-vous des demi-finales et ne pas l’oublier qu’ils le sont sans Neymar face au FC Barcelone, contre le Bayern avec Dagba, Bakker et Idrissa Gueye, dont tout le monde disait qu’il n’avait pas le niveau pour jouer au milieu de terrain, avec Danilo en défense centrale, alors que tout le monde l’avait critiqué quand Tuchel l’avait mis à ce poste-là. Je pense qu’il y a une œuvre collective et je pense que lorsque l’on regarde les quarts de finale, la meilleure équipe des huit était le Bayern. Je pense que la meilleure équipe des quatre, c’est le PSG.”

Il y a du bon sens dans les propos de Beye. Bien sûr, cela ne garantit pas que le PSG va forcément remporter la Ligue des Champions, mais cette double confrontation contre le Bayern Munich aura sûrement été le match le plus relevé de tous. Ce n’est pas rien d’avoir éliminé ce grand Bayern, qui faisait peur à tout le monde. Le PSG l’a fait et d’une belle manière, avec un collectif colossal et inspiré. Cela propulse les Parisiens dans le dernier carré et certains diront même que le PSG a la voie libre. Mais il reste des obstacles sur la route et si Paris a réussi deux grandes prestations, et qu’en championnat, ils continuent de montrer de l’envie et de l’abnégation, c’est qu’ils sont très concentrés et conscients de leur force.

Ils ne lâcheront rien et commencent à développer une âme collective qui est intéressante à observer. Comme le dit Beye, l’important, c’était d’aller en demi-finale, peu importait l’adversaire, car de toute façon, pour aller au bout, il faut savoir battre tout le monde. Le PSG était remanié et affaibli, mais contrairement aux autres saisons, Mauricio Pochettino a profité de ces forfaits pour se constituer une équipe de très haut niveau, en donnant confiance et force à ses joueurs. Maintenant, il faut conclure, car le PSG n’a encore rien gagné, si ce n’est le respect de toute l’Europe.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG