Restez connectés avec nous
Bianchi raconte les débuts de Paredes à Boca Junior et évoque son profil
©Iconsport

Anciens

Bianchi raconte les débuts de Paredes à Boca Junior et évoque son profil

Carlos Bianchi, ancien joueur du Paris Saint-Germain, est revenu dans le journal Le Parisien, sur les débuts de Leandro Paredes, milieu de 26 ans, lorsqu’il évoluait à Boca Juniors. Bianchi voulait faire du numéro 8 parisien, le remplaçant de Juan Roman Riquelme. Un rôle de numéro 10 compliqué selon Bianchi pour un jeune joueur en Argentine.

Bianchi « Ses caractéristiques ne sont pas vraiment celles d’un défensif »

« Il possède un style différent du milieu récupérateur habituel. Ses caractéristiques ne sont pas vraiment celles d’un défensif. Il soigne bien la passe mais il est plus dans la distribution que la récupération. Avec moi, il était numéro 10. Il jouait avec Riquelme, dont c’était la dernière saison. Ils évoluaient parfois ensemble. Il était plus créatif que défensif. Il démarrait sa carrière. Il avait la lourde tâche de succéder à Riquelme.

C’est comme le jour où Paris va perdre Mbappé. Un autre attaquant va arriver et les gens diront quand ils vont le voir jouer : ‘Ah, mais ce n’est pas Mbappé!’ J’avais fait monter Paredes des jeunes en pensant à l’après Riquelme. Mais il débutait et dans un rôle compliqué : le numéro 10 a le poids de l’équipe sur le dos. Il avait du mal : Boca est une immense équipe où il est difficile de se faire une place de titulaire. Mais il a un bon pied. »

C’est toujours agréable de connaître les petites anecdotes des entraîneurs et des joueurs. Surtout lorsque cela concerne l’un des joueurs les plus en vue du PSG actuellement. Cela aide à comprendre comment il est devenu ce joueur avec ses caractéristiques-là. Bianchi voulait offrir le rôle de numéro 10 à Paredes pour prendre la succession de Riquelme (un immense joueur). De plus en Argentine, ce rôle de numéro 10 est très compliqué à assumer tant c’est un poste clef pour tout un pays. Paredes possède les qualités pour jouer à ce poste, mais naturellement, il apprécie jouer plus bas, avoir le jeu face à lui. C’est donc tout naturel qu’il soit redescendu sur le terrain. Il possède cette qualité de passe qui lui permettrait, de jouer à tous les postes.

Mais là où il semble le mieux, c’est lorsqu’il joue plus bas, avec un autre milieu capable de combiner. Ensuite, la vision du jeu, la palette large de passes courtes, longues, laser, mais aussi la fameuse, « passe Ligue des Champions ». Il n’est pas le meilleur joueur au monde, comme le souligne en filigrane Bianchi, mais il est important pour son équipe, il a le caractère qui fait du bien, mais qu’il faut canaliser. Pour toutes ses raisons, son positionnement actuel semble être le meilleur. Même s’il n’a pas le profil d’un récupérateur, il progressé dans ce domaine. Il est devenu plus complet, mais il possède encore une marge de progression. À lui de confirmer sur une saison pleine et Mauricio Pochettino, l’entraîneur du PSG de 49 ans, semble réussir à tirer le meilleur de son milieu de terrain.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens