Restez connectés avec nous
Bitton ironise sur la présence de Neymar et Verratti à Monte Carlo
©Iconsport

Autour du PSG

Bitton ironise sur la présence de Neymar et Verratti à Monte Carlo

Stephane Bitton, journaliste, s’est montré ironique, dans sa chronique pour France Bleu Paris, sur la présence de Neymar, attaquant de 30 ans et Marco Verratti, milieu de 29 ans, au tournoi de Monte Carlo. Bitton s’est posé la question de leur présence au tournoi de tennis. Alors qu’ils ont croisé le numéro 1 mondial de tennis, Novak Djokovic, défait par un joueur espagnol au premier tour, Bitton a essayé de comprendre avec humour, si le Paris Saint-Germain ne portait pas malchance, quand il s’agit des Espagnols.

Bitton « Ils ont croisé le numéro 1 mondial, Novak Djokovic »

« Lundi, deux jours après leur victoire à Clermont, Neymar et Marco Verratti ont profité de deux jours de repos bien mérité pour aller assister au tournoi de Monte-Carlo pour la plus grande joie des photographes présents et les réseaux sociaux. Ils ont croisé le numéro 1 mondial, Novak Djokovic avec qui ils ont tapé le ballon et fait quelques jongles. Alors que se sont-ils dit ?

Bitton « Les deux parisiens lui ont-ils expliqué comment ne pas perdre face aux Espagnols? »

Les deux Parisiens lui ont-ils expliqué comment ne pas perdre face aux Espagnols ou comment gagner le tournoi de Lorient ou Clermont ? Toujours est-il que Djoko s’est incliné en trois sets face à l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina – 46e mondial – qu’il avait battu deux fois la saison dernière en ne lui laissant que sept jeux. Décidément, c’est la loi des séries du côté des joueurs du Paris Saint-Germain. Je crois que je vais annuler mon prochain week-end à Madrid (rire!). » 

Tous les faits et gestes des joueurs du PSG sont épiés, commentés, analysés. Bitton est ironique quand il déclare que les deux parisiens ont eu deux jours bien mérités. On sait que beaucoup ne comprennent pas ces déplacements intempestifs et surtout, nombreux sont ceux qui jugent cela comme un manque de professionnalisme. Mais il faut aussi peut-être desserrer la ceinture autour de la vie privée des joueurs du PSG. Cela doit être épuisant et n’aide certainement pas à aborder les choses sereinement. 

Bitton essaye de faire un peu d’esprit autour de cette question. Ce n’est pas méchant. Les joueurs sont libres de faire ce qu’ils veulent dans leur temps libre. Évidemment tout en respectant les règles du club. Ce n’est pas l’année du PSG, encore moins quand il s’agit de parler de l’Espagne et comme Djokovic a perdu contre un adversaire espagnol, le raccourci est vite fait. 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG