Restez connectés avec nous
Bitton se réjouit «Pochettino est en train de donner une culture européenne au PSG»
©Iconsport

Autour du PSG

Bitton se réjouit «Pochettino est en train de donner une culture européenne au PSG»

Arrivé début janvier à la tête du Paris Saint-Germain à la place de Thomas Tuchel (2018-2020), Mauricio Pochettino, est pour certain l’entraîneur qui va emmener cette équipe parisienne sur le toit de l’Europe. C’est le cas pour le journaliste, Stéphane Bitton, qui s’est exprimé à ce sujet sur les ondes de France Bleu Paris.

Bitton «C’est vrai qu’en deux mois et treize matches il a dû beaucoup s’adapter»

«Mauricio Pochettino, on lui demande d’amener le PSG sur le sommet du football européen, de remporter un dixième titre de champion. Il a beaucoup à faire. C’est vrai qu’en deux mois et treize matchs, il a fallu beaucoup s’adapter, il y a les blessures, il y a le Covid. Tout ça avec la perspective d’une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Bitton «la seule Coupe d’Europe qui a été gagnée l’a été avec un ancien joueur sur le banc»

Son entente avec Leonardo est bonne d’emblée, ça c’est plutôt bien, et c’est en contradiction avec ce qu’il se passait avec Tuchel. Son objectif est de gagner chaque match. Pochettino est en train de donner une culture européenne au PSG, comme la Juventus, le Real, le Bayern qui rentrent toujours sur le terrain pour gagner. C’est un état d’esprit. En plus, ce que j’aime, c’est que c’est ancien du club, et je n’oublie pas que la seule Coupe d’Europe qui a été gagnée l’a été avec un ancien joueur sur le banc : Luis Fernandez. J’y vois comme un clin d’œil du destin. Paris va aller vers de belles conquêtes. »

Pour le moment le seul entraîneur qui est parvenu à emmener cette équipe en finale de Ligue des Champions, le 23 août dernier face au Bayern Munich (0-1), c’est Thomas Tuchel. Même si les débuts de Pochettino sont très intéressants, notamment en LDC avec cette victoire face au FC Barcelone (1-4) en 8e de finale aller, il ne faut pas s’enflammer. Avant toute chose, il faut déjà gérer ce match retour et se qualifier pour les quarts de finale. Le problème est que si à l’heure actuelle le coach argentin est vu comme l’homme providentiel, en cas de défaite face au club espagnol, il sera certainement fusillé sur la place publique.

Évidemment que cette équipe peut espérer de grandes choses cette saison, mais tirer des conclusions avant la fin de la fin de celle-ci est une erreur qu’il faut arrêter de reproduire chaque année à la moindre bonne performance. Il y a encore énormément de matchs à jouer et cette équipe parisienne peut tout perdre comme tout gagner. Pochettino a l’ADN du club en lui, puisqu’il y a évolué en tant que joueur de 2001 à 2003. C’est essentiellement ce qui peut faire la différence par apport à ses prédécesseurs. Mais il va évidemment falloir attendre la fin de cette saison pour tirer un premier bilan de ce qu’il peut réellement apporter à cette équipe dans son projet qui a pour principal objectif de soulever cette coupe aux grandes oreilles.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG