Restez connectés avec nous
Bitton veut que le PSG tire des leçons du passé et arrête avec le copinage

Autour du PSG

Bitton veut que le PSG tire des leçons du passé et arrête avec le copinage

Le Paris Saint-Germain a connu une énième désillusion en Ligue des champions en se faisant sortir de façon lunaire contre Manchester United en huitième de finale. Dès lors, Stéphane Bitton souhaite que le PSG arrête de se cacher derrière des excuses. Si le club de la capitale n’y arrive plus, c’est qu’il y a une raison pour le consultant France Bleu Paris. Et parmi les principaux griefs qu’il met en avant, Tonton Steph veut que le copinage cesse. Il part du match nul 2-2 contre Strasbourg dimanche (31e journée de Ligue 1) pour lancer son analyse.

“Ce qui a manqué au PSG c’est un effectif capable de vivre sans Neymar et sans Cavani, un effectif capable de battre Strasbourg sans Mbappé, ce qui a manqué c’est une politique sportive cohérente puisqu’on a Choupo-Moting sur le terrain et Rabiot mis à pied. »

« Ils n’ont pas fait franchir un cap au PSG. »

Il y a beaucoup de choses à changer. La réalité, c’est que tant que le PSG sera organisé comme maintenant avec les passe-droits de certains, il ne pourra pas aller au bout en Coupe d’Europe. En France oui, mais pas ailleurs. Le PSG va devoir se poser les bonnes questions. Car si le PSG n’est plus en quart de finale de la Ligue des champions depuis trois ans, ce n’est pas le hasard. Buffon, Alves, force est de constater que c’est plutôt raté. Ils n’ont pas fait franchir un cap à l’équipe. On ne doit plus être au PSG parce qu’on est le copain de Neymar. On ne doit pas être au PSG parce qu’on a été le meilleur gardien du monde… c’était il y a dix ans !” a expliqué Bitton sur les ondes de France Bleu Paris.

Il faut quelques choix forts et bien pensés.

Difficile de ne pas abonder dans le sens de Stéphane Bitton qui touche un point sensible ici. Oui, si le Paris Saint-Germain se casse les dents de la sorte en Ligue des Champions, c’est qu’il y a un souci qu’il ne faut surtout pas occulter. Malgré les deux gros coups Mbappé et Neymar de l’été 2017, force est de constater que le reste de la direction sportive du club laisse clairement à désirer. Cette saison, Thomas Tuchel possède un effectif loin de pouvoir rivaliser qualitativement avec d’autres prétendants à la victoire finale en Europe à l’image de la Juventus de Turin, de Manchester City ou du FC Barcelone.

Oui, le board parisien va devoir se poser les bonnes questions et surtout trouver les bonnes réponses. Quid de Gianluigi Buffon et de Dani Alves ? Ils n’ont pas apporté ce qui était attendu. Cela n’amène pas un départ obligatoire, mais il peut y avoir une bonne réflexion à propos de leur rôle respectif. Un départ du Brésilien à la fin de son contrat n’est pas non plus à exclure. En outre, si le Paris Saint-Germain veut se montrer à la hauteur de ses immenses ambitions, il ne faudra surtout pas se tromper lors de la prochaine fenêtre des transferts qui sera (comme souvent en fait) essentielle dans le projet parisien. Cela passera par certains mouvements et la bonne mentalité qui doit être insufflée à tous les étages.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG