Restez connectés avec nous
Brest/PSG - Dall'Oglio veut entretenir "le sentiment de pouvoir créer l'exploit"
©Iconsport

Autour du PSG

Brest/PSG – Dall’Oglio veut entretenir « le sentiment de pouvoir créer l’exploit »

Ce samedi dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France 2020-2021, le Paris Saint-Germain (2e de Ligue 1) affrontera Brest (13e) au Francis-Le Blé. Olivier Dall’Oglio, entraîneur de l’équipe brestoise, a évoqué cette rencontre (coup d’envoi à 21h10, diffusion sur Eurosport 2 et France 2) en conférence de presse. Le coach a évoqué l’état d’esprit dans son groupe pour cette rencontre et les clefs pour tenter d’obtenir la qualification. Il prévient aussi, il y aura un « turnover ».

Dall’Oglio « il y aura certainement un turnover. »

Le point sur le groupe ?

Christophe Hérelle ne sera pas dans le groupe, il s’entraîneur tout seul. Sinon, à part quelques tiraillements, tout le monde va plutôt bien, on n’a pas trop de soucis, juste les états de fatigue à gérer pour ce match.

Un turnover ?

Oui, il y aura certainement un turnover. Il y a quelques tiraillements. D’autres joueurs qui sont plus frais pourraient jouer. Il y a des joueurs qui ont beaucoup enchaîné. On va prendre des précautions. Il peut y avoir des changements à chaque ligne. Je n’ai pas décidé encore.

Dall’Oglio « C’est bien qu’on soit dans de bonnes conditions. »

On est libéré pour ce match grâce à la victoire contre Dijon ?

Oui, c’est important. On va entrer dans la fin du championnat, c’est bien aussi pour le mental, l’ambiance et la confiance d’avoir battu Dijon. C’est mieux pour aborder ce genre de match. C’est le PSG en face, ça joue très bien au ballon. Ils peuvent aussi faire un turnover, mais il y a aussi des joueurs de qualité sur le terrain. C’est bien qu’on soit dans de bonnes conditions. Après, on sait qu’il faudra encore enchaîner en Ligue 1 et on a besoin de points. Le tirage au sort nous a donné le PSG, c’est le gros morceau. Cela aurait été bien qu’il y ait le public.

Ce que j’attends du PSG, alors qu’il joue ensuite en Ligue des Champions ?

Le PSG viendra forcément pour se qualifier, c’est une de ces équipes qui veulent tout gagner. J’attends un gros match. Nous aussi on veut se qualifier. Nous, on est là pour faire l’exploit. On veut faire un très bon match et après on verra. C’est la Coupe de France.

On va aborder ce match avec beaucoup d’intensité, de concentration. Il n’y a pas beaucoup de place pour mettre des buts. On est motivé à fond pour y arriver.

Dall’Oglio « s’il y a une faille, il faut s’y engouffrer. »

Comment définir l’esprit coupe ?

Il faut entrer sans complexe dans ces matchs-là, être tout de suite dedans. On sait qu’en face il y a des joueurs de qualité, il faut donc se montrer ouvert, présent, parce que ça peut basculer vite et sur pas grand-chose. Ce n’est pas qu’en Coupe de France que c’est irrationnel, c’est le football.

On sait qu’on a une chance, même si on en a moins. Mais s’il y a une faille, il faut s’y engouffrer. C’est le match qui va le définir. Je veux une équipe très compacte, solide. On ne veut pas se mettre en danger. Il faut tenir, entretenir, les inquiéter, les faire douter. C’est comme ça que l’on peut avoir des surprises.

Dall’Oglio « J’aime bien cette ambiance particulière. »

Le parcours en Coupe de la Ligue l’an dernier peut aider ?

Je pense que l’on est sur autre chose. On ne peut pas vraiment s’appuyer là-dessus. Je ne vais pas insister dessus. C’est l’esprit de cette Coupe. Il y a aussi des joueurs qui vont entrer et qui devront montrer certaines choses. Je veux un côté revanchard chez certains. J’aime bien cette ambiance particulière. Il faut essayer de renverser le gros. C’est ce que les joueurs doivent ressentir, le sentiment de pouvoir créer l’exploit. On ne risque rien.

Si j’ai parlé avec Fadiga du match ?

Non, pas spécialement. Il peut y avoir l’envie de trop en faire, il faut trouver le juste milieu. Ce n’est pas évident. On aura certainement une discussion. Mais cela peut être à double-tranchants cette saison. Mais c’est un garçon mesuré, je ne pense pas qu’il y aura un problème.

Dall’Oglio « Il faut trouver le bon équilibre. »

Ce match peut être intimidant pour certains ?

Oui, c’est là où je peux entrer dans un rôle. On sait qu’il y a une grosse équipe en face. Mais il ne faut pas les regarder jouer. Ce n’est pas la télé. Il faudra vraiment jouer contre eux. C’est le problème chez certains. Après, il n’y a rien de général. Chacun à son appréhension. Certains peuvent être trop motivés aussi. Il faut trouver le bon équilibre. Chacun gère ses émotions à sa manière. Certains peuvent ne pas trop oser aller dans un duel. Ce sont des petites appréhensions. Je ne pense que l’on ait beaucoup de joueurs comme ça. Cela reste toujours un match particulier, surtout pour les jeunes joueurs.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG