Restez connectés avec nous
Castaldi envoie la responsabilité sur les joueurs du PSG qui «se liquéfient»
©Iconsport

Autour du PSG

Castaldi envoie la responsabilité sur les joueurs du PSG qui «se liquéfient»

Éliminé de la Ligue des Champions après un 8e de finale catastrophique face au Real Madrid (3-1), le Paris Saint-Germain est logiquement au cœur des critiques. Sur les ondes de RTL, le journaliste Giovanni Castaldi, a aussi apporté son analyse sur le sujet.

«L’an passé quand le Paris Saint-Germain va en demi-finale de la Ligue des champions, qui est sur le banc de touche ? C’est Mauricio Pochettino. L’année d’avant, un autre entraineur va en finale. Je veux bien l’histoire de la direction etc… mais il y a un moment, les mecs qui sont sur le terrain qui se liquéfient, ce sont quand même les joueurs.»

Castaldi «Lewandowski était aussi en boite de nuit à la Fashion Week et il a planté un triplé face à Salzbourg.»

«Les débats que j’entends après le Paris Saint-Germain, ça me fait penser à l’équipe de France l’été dernier. On disait qu’ils s’étaient liquéfiés après le 3-1 parce qu’ils n’avaient pas le bon hôtel ou qu’ils n’étaient pas copains. On s’attarde sur des détails qui arrivent dans des vestiaires. On nous a bassinés avec l’histoire de la Fashion Week. Mais Lewandowski était aussi en boite de nuit à la Fashion Week et il a planté un triplé face à Salzbourg.»

L’excuse de l’entraîneur ne suffit plus, même si Mauricio Pochettino, coach du PSG a logiquement sa part de responsabilité, il n’est pas à l’origine de cet échec. Depuis le départ de Laurent Blanc en 2016, le club de la capitale a connu trois entraîneurs et ces trois mêmes coachs ont connu les mêmes déconvenues. Cela fait cinq saisons que le PSG ne domine plus son championnat, même s’il a aujourd’hui 15 points d’avance sur son dauphin, c’est davantage l’irrégularité de ses concurrents qui lui permet d’avoir cette avance que son propre niveau de jeu.

Cette équipe ne gagne que grâce à des coups individuels dans des matchs qu’elle devrait normalement totalement maîtriser. Il n’y a aucun fond de jeu et les joueurs ne se donnent jamais à 100% sur le terrain. Certes le PSG est largement au-dessus en championnat, mais cela n’excuse pas la nonchalance affichée un match sur deux qui se retrouve aussi en Ligue des Champions dans les moments difficiles.

C’est un effectif qui même s’il est talentueux ne sait pas se battre, ils sont habitués à jouer dans un rythme de sénateur et certaines victoires ou l’adversaire lâche totalement la rencontre laissent penser que cette équipe est performante. Mais avant de prétendre à gagner la LDC, il faut avant tout avoir une vraie régularité et détermination à chaque match que ce soit en Ligue 1 ou en Coupe de France et ça le PSG ne l’a jamais fait depuis la fin du premier cycle du projet QSI en 2016.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG