Restez connectés avec nous
Cissé se demande ce qu'est le vrai niveau du PSG en Ligue des Champions

Autour du PSG

Cissé se demande ce qu’est le vrai niveau du PSG en Ligue des Champions

Si le Paris Saint-Germain s’est imposé face au FC Barcelone 1-4 lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions, il s’est fait aussi une frayeur lors du match retour en décrochant miraculeusement le match nul (1-1). Malheureusement, cette double confrontation laisse encore planer le doute sur le réel niveau de cette équipe parisienne qui peut à tout moment totalement perdre ses moyens. Auprès du journal Le Parisien, Édouard Cissé, ancien joueur du PSG (1997-2007), est revenu sur cette double confrontation en se demandant quel était le vrai visage du club de la capitale.

Cissé «Il y a un des deux matchs qui était un accident. Lequel ?»

«En l’espace de trois semaines, on se dit : mais qu’est-ce qui s’est passé ? Là on a un Barça à un bon niveau. Tu trembles. Et en fin de compte, on a une équipe éliminée mais qui joue mieux. Dans les attitudes, les postures. Et vous en avez une autre qui panique. Bon, ok, on oublie ce match-là, mais c’est dommage. Parce qu’entre le 4-1 à l’aller et celui-là, tu te dis : c’est quoi le niveau ? Il y a un des deux matchs qui était un accident. Lequel ? Et c’est ça qui est chiant et qui m’embête. Comme en 2017 avec le 4-0 à l’aller et le 6-1 au retour : c’est quoi le niveau du PSG en Ligue des Champions ?»

Malheureusement, là est toute la difficulté des doubles confrontations, surtout en 8e de finale où presqu’un mois se passe entre le match aller et le match retour. Face à une équipe comme le FC Barcelone qui a retrouvé des couleurs ces dernières semaines, il était logique que ce PSG subisse durant cette rencontre. Évidemment qu’après le 1-4 du match aller une meilleure performance était attendue, mais c’est le passé du club de la capitale et essentiellement les «remontada» qu’il a connu qui crispe les esprits dès que la performance est en dessous des attentes.

Mais même si cette équipe a énormément subie, force est de constater qu’elle n’a encaissé un seul but et termine avec un match nul 1-1. Il a fallu compter sur un très grand gardien, puisque Keylor Navas, portier parisien de 34 ans, a été l’auteur de 9 arrêts dont un sur penalty face à l’attaquant du FC Barcelone Lionel Messi, âgé de 33 ans. Malheureusement, c’est seulement la suite de la compétition qui révélera si le vrai visage du PSG était celui du match aller où du match retour. Mais dans cette compétition, il faut évidemment s’attendre à subir et c’est dans ces moments-là qu’il ne faut pas flancher et se montrer fort psychologiquement, ce qu’a réussi à faire le club de la capitale.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG