Restez connectés avec nous
Courbis souligne qu'il ne faut pas être dupe, le PSG pense "au Bayern depuis le tirage au sort"
©IconSport

Autour du PSG

Courbis souligne qu’il ne faut pas être dupe, le PSG pense « au Bayern depuis le tirage au sort »

Rolland Courbis, ancien coach et aujourd’hui consultant sur RMC, s’est exprimé dans L’Équipe sur la différence de niveau de Neymar, attaquant de 29 ans, en Ligue 1 et en Ligue des Champions (LDC). Pour lui, son non-match, contre Lille est plus dû à son envie de faire un retour fracassant après deux mois sans jouer. Mais il note aussi qu’il s’est servi de ce « raté » pour remettre les pendules à l’heure pendant le match contre le Bayern Munich. Il rappelle aussi qu’il ne faut pas être dupe, que les matchs contre les Bavarois sont attendus depuis le tirage au sort.

Courbis « Mais il n’est pas complètement imbécile, il s’est servi de son match raté »

« Contre Lille, il a voulu trop en faire pour essayer d’effacer deux mois d’absence en quatre-vingt-dix minutes. Mais il n’est pas complètement imbécile, il s’est servi de son match raté. Contre le Bayern, il se sentait responsable et savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur. On peut toujours dire qu’on prend les matches les uns après les autres mais la vérité est que tu penses au Bayern depuis le tirage au sort »

Les paroles de Courbis sont assez logiques et ne tombent pas dans le Neymar bashing à tout prix. Il souligne très justement que le brésilien n’avait pas joué depuis deux mois avant le match en demi-teinte contre Lille. Cela a joué dans son envie de bien faire. Mais il n’a pas pu être à la hauteur aussi parce qu’il n’était pas parfaitement en jambe et dans le meilleur état d’esprit. 

Ce qui est intéressant aussi, c’est de noter que Neymar à changer d’attitude et s’est montré en meilleure forme physique contre le Bayern Munich quelques jours plus tard. On le sait, les footballeurs après une longue période d’arrêt, ont besoin d’enchaîner les matchs pour être au top physiquement. Et si le match contre les Bavarois a montré du mieux chez le brésilien, on note aussi qu’il a eu plus d’espace pour s’exprimer que contre Lille, ce qui facilite les choses.

De plus, contre le Bayern Munich, il s’est éteint, logiquement, au fil du match, car il n’a pas encore la totalité d’une rencontre dans les jambes. Courbis évoque aussi, l’importance de la Ligue des Champions dans les têtes parisiennes. En effet, la coupe d’Europe est un objectif important et le fait de jouer le Bayern Munich (après l’avoir affronter en finale de la dernière LDC) a monopolisé l’attention des joueurs qui n’ont qu’une idée en tête, rallier les demi-finales en éliminant l’ogre Bavarois.

 On ne peut pas reprocher au PSG de miser sur la compétition européenne, c’est la seule distinction qu’il leur manque et l’on sait qu’une fois qu’ils l’auront obtenu, ils passeront dans une autre dimension aux yeux de tous. En attendant, Paris se bat encore dans chaque compétition. Pour un club dont la saison est critiquée, c’est tout de même pas mal.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG