Restez connectés avec nous
Da Fonseca explique que Rafinha "joue bien mais il ne peut pas être le premier violon"
©Iconsport

Autour du PSG

Da Fonseca explique que Rafinha « joue bien mais il ne peut pas être le premier violon »

Depuis l’arrivée début janvier de Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, Rafinha, milieu de terrain de 28 ans, n’a joué que 55 minutes. Une situation compliquée pour le joueur qui devra certainement redoubler d’efforts pour prouver à son entraîneur qu’il a les capacités d’apporter plus à son équipe. Omar Da Fonseca, ancien joueur du PSG (1985-1986), désormais consultant, s’est exprimé auprès du journal Le Parisien, sur les caractéristiques du joueur espagnol qui n’a malheureusement jamais été à la hauteur des attentes placées en lui.

Da Fonseca «Il est beau, élégant, il joue bien mais il ne peut pas être le premier violon ni le tambour»

«C’est le type de joueur qui vient en complément, un second couteau. Ce genre de mec ne va jamais faire la première page, n’a pas de crise d’ego ou de fierté. […]À la Masia, Rafinha cassait tout, il sortait du lot. Puis, ses qualités sont devenues trop généralistes. On l’a utilisé partout et il n’est jamais devenu indiscutable, indispensable. Il est beau, élégant, il joue bien mais il ne peut pas être le premier violon ni le tambour, alors on le met où il y a un manque. Moi, j’aurais aimé qu’il joue plus.

Da Fonseca «En Espagne, on dit que c’est un joueur dont les fruits n’ont pas dépassé la valeur des fleurs»

Il appartient à ces joueurs amis avec la balle. Il a été formé comme meneur de jeu. C’est un numéro 10 typique : il a la passe, le dribble, le jeu long, une patte gauche fine et subtile, une cadence de toucher assez rapprochée – ce n’est pas un pousseur. Son contact avec le ballon est très pur. Cette habileté et cette élégance corporelle ne s’accompagnent pas de statistiques. Il est beau à voir mais son influence n’est pas bonne. En Espagne, on dit que c’est un joueur dont les fruits n’ont pas dépassé la valeur des fleurs. Les fleurs sont toujours magnifiques, mais le fruit n’a pas beaucoup de goût.»

Malheureusement, pour le milieu de terrain espagnol, son style de jeu n’en fait pas un joueur privilégié dans les plans de Pochettino. Rafinha est un pur joueur de football, un talentueux qui est très technique, mais c’est peut-être aussi le football moderne qui l’a formaté et qui lui a fait perdre de son talent. Ce dernier, malgré des débuts prometteurs n’a jamais réussi à s’imposer dans cet effectif du FC Barcelone, son club formateur et force est de constater que c’est la même chose au PSG.

Même s’il s’agit d’un bon joueur, il lui manque désormais les caractéristiques autant physique que psychologique pour réellement passer un cap et s’imposer au très haut niveau. Avec le temps, peut-être qu’il parviendra à s’imposer, Thomas Tuchel, entraîneur du PSG de 2018 à décembre 2020, lui donnait régulièrement sa chance en première partie de saison et ce le milieu espagnol réalisait des performances convaincantes. Il a été stoppé malheureusement par le coronavirus, puis une alerte musculaire, alors qu’il était souvent blessé au Barça. Peut-être qu’il pourra se relancer prochainement en évitant les pépins.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG