Restez connectés avec nous
Damien Degorre : Rabiot "En Equipe de France Espoirs, il n’a rien fait"

Autour du PSG

Damien Degorre : Rabiot « En Equipe de France Espoirs, il n’a rien fait »

Didier Deschamps a livré sa liste pour le prochain rassemblement de l’équipe de France et Adrien Rabiot a eu le bonheur d’y découvrir son nom. Cependant selon Damien Degorre, journaliste pour L’Equipe, cette sélection est prématurée et il s’en explique en ces termes :

« C’est un futur crack sans doute… en attendant, il n’a toujours pas bouleversé la hiérarchie au milieu de terrain au PSG… On l’a encore vu en Ligue des Champions. En équipe de France, Deschamps donne tu temps aux jeunes avant de les intégrer. On voit qu’il y a un milieu installé avec Pogba et Matuidi.

Deschamps continuera à faire confiance à ce milieu là. Attendons, il a 21 ans, c’est un bon joueur. En Equipe de France Espoirs, il n’a rien fait. C’est un joueur en devenir mais il n’a pas encore le niveau international. Demandez aux joueurs, l’équipe de France, c’est autre chose… »

Rabiot est une des valeurs sûres de l’EDF espoirs et même si les statistiques ne parlent pas pour lui, il a régulièrement aligné des prestations convaincantes. De plus avec le Paris Saint-Germain il a eu l’occasion de jouer de nombreux matchs de Ligue des Champions, ce qui lui a permis d’engranger de l’expérience.

Le niveau qu’il a atteint actuellement est dû à la répétition des matchs effectués, mais aussi au fait qu’il s’entraîne avec des joueurs de haut niveau. Si il n’a pour le moment pas le niveau requis pour exploser sur la scène internationale il en a le potentiel. C’est simplement pour ces raisons que Deschamps a fait appel à lui. Il n’a jamais dit que Rabiot allait bousculer la hiérarchie établie. Par contre entre un Yohan Cabaye qui est titulaire à Crystal Palace mais qui ne joue pas la Champions League et Rabiot qui joue plusieurs compétitions dans l’équipe phare de la Ligue 1, il y a match. Et Deschamps semble avoir fait son choix, au moins pour cette fois.

Rabiot est en progression constante et il semble enfin avoir compris qu’il était plus utile de parler sur le terrain que dans la presse. S’il n’a pas encore réussi à s’imposer définitivement dans le onze type d’Emery, il a pris suffisamment d’ampleur pour que ses coéquipiers lui fassent totalement confiance. Et n’oublions pas qu’il était titulaire contre Arsenal lors de la 1ere journée de Champions League.

On espère le voir honorer sa première sélection soit face à la Suède soit face à la Côte d’Ivoire de Serge Aurier.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG