Restez connectés avec nous
Deschamps parle de la "MNM" et de la gestion relativement simple de Mbappé
©Iconsport

Autour du PSG

Deschamps parle de la « MNM » et de la gestion relativement simple de Mbappé

Didier Deschamps, actuel sélectionneur de l’Equipe de France de football, s’est exprimé dans Le Parisien au sujet de certains joueurs du Paris Saint-Germain. Il évoque le trio Lionel Messi-Neymar-Kylian Mbappé (attaquants de 34, 29 et 22 ans) et sa manière de gérer le dernier en équipe nationale.

« Les difficultés pour installer le trio au PSG ?

« Ça ne se fait pas en claquant des doigts. Et là, vous ne parlez que de trois joueurs. Mais les sept autres, ils font quoi ? Ils ne servent à rien ? Une équipe, ce n’est pas trois joueurs. OK, les attaquants sont censés, grâce à leurs qualités individuelles, finir le travail. Mais il n’y a pas que ça. Quand l’équipe n’a pas le ballon, les attaquants sont également concernés. Quand elle l’a, il y a les déplacements, la complémentarité à trouver avec les latéraux, les milieux de terrain.

Deschamps « Kylian n’est pas un joueur compliqué à gérer »

Difficile de gérer Mbappé ?

Kylian n’est pas un joueur compliqué à gérer. Il s’inscrit toujours dans un objectif collectif. Après, il a cette capacité, partagée avec quelques joueurs, à pouvoir faire la différence tout seul lors d’un match. Mais ce n’est pas pour ça que lui-même s’auto-exclut de l’objectif collectif. Ça passe par des discussions souvent très enrichissantes. Quand j’ai quelque chose à lui dire, à lui comme à un autre d’ailleurs, pour le bien de l’équipe, je le fais. C’est comme ça depuis le début et je continuerai ainsi.

Sincèrement, je pense que les entraîneurs en Ligue 1 et surtout dans les divisions inférieures ont beaucoup plus de difficultés à gérer d’autres joueurs. Je préfère avoir Kylian dans mon équipe parce que je sais que l’équipe de France sera plus forte avec lui que sans lui. »

On peut rejoindre Deschamps sur le fait qu’une équipe ne puisse pas uniquement dépendre de son trio offensif. Un club a beau posséder les 3 meilleurs attaquants du monde, il ne pourra pas obtenir de bons résultats si les 7 autres joueurs de champ ne sont pas au diapason de leurs coéquipiers. Et si ces derniers ne sont pas non plus inclus dans le groupe. L’équipe reste toujours un tout, il est essentiel que se créent une complémentarité et une symbiose entre l’ensemble des joueurs afin qu’une équipe naisse pour triompher et gagner des trophées.

En parallèle du besoin de trouver un certain équilibre sur le terrain, la présence d’un chef d’orchestre qui est aux manettes est indispensable. Deschamps parle justement de sa façon de gérer au quotidien un joueur comme Mbappé. A travers ses propos, on comprend que l’attaquant français est ouvert à la discussion et est tourné vers le collectif. C’est une bonne nouvelle car Mbappé a la réputation d’être arrogant, voire individualiste par moments. Ce que l’on retrouve tout de même sur le terrain. Mais il n’est pas fermé aux besoins de l’équipe. Bien évidemment, on espère que Mbappé privilégie l’altruisme et le don de soi pour le bien du club et de sa sélection. Les prochains mois, peut-être les derniers de Mbappé au PSG, nous fourniront sans aucun doute des éléments de réponse.

L’entraînement de la France pour préparer le match :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG