Restez connectés avec nous
Di Meco défend Mbappé "Il a assumé ses responsabilités."

Autour du PSG

Di Meco défend Mbappé « Il a assumé ses responsabilités. »

Suite à l’élimination de l’Équipe de France de l’Euro (3-3, puis 4 TAB à 5) contre la Suisse, les journalistes et les suiveurs ont désigné un coupable en la personne de Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-Germain de 22 ans). Eric Di Meco, consultant RMC, n’a pas souhaité accabler le joueur après son échec à l’ultime tir au but. Pour lui, il a assumé ses responsabilités. Il évoque surtout une défaillance de toute l’Equipe de France.

Di Meco « Il a assumé ses responsabilités »

« Que l’attaquant-star de l’équipe de France tire un penalty, c’est normal. Qu’il le tire en cinquième position, pourquoi pas? Il a assumé ses responsabilités. Je ne peux pas tirer sur Kylian Mbappé au sujet du tir au but. Il va falloir porter ce fardeau pendant quelques temps. Il a de l’ego et cela lui fait faire des gros matchs. A Madrid, ils n’ont pas oublié ce qu’il a fait contre le Barça (avec le PSG en 8es de finale retour de la Ligue des champions, ndlr). Il a l’habitude d’assumer ses responsabilités. »

Cet Euro nous permet de nouveau à goûter aux joies des matchs de haut niveau avec des supporters. Le football est un sport qui permet des émotions ce qui constitue les grandes histoires. Mbappé a pris ses responsabilités en tirant le cinquième penalty. La tension est à son maximum à ce moment-là et Mbappé en a fait l’amère expérience. Pour autant, cela ne va pas tout changer, la France a perdu un match de football bien avant ce tir manqué.

Le numéro 7 parisien n’a jamais connu des échecs comme celui-là, cela marque une étape dans sa jeune carrière. Cela va faire grandir son expérience, c’est un passage obligatoire dans une carrière. En tout cas, Mbappé ne va pas se cacher derrière des excuses et il va rebondir pour tirer le meilleur de ce triste événement pour lui. 

Di Meco « Il y a trop de défaillances individuelles, trop de défaillances collectives »

« Je ne peux pas faire le procès de Kylian Mbappé. Il y a trop de défaillances individuelles, trop de défaillances collectives et un manque d’envie pour tirer seulement sur lui. C’est normal de le mettre en avant quand il flambe et c’est normal qu’il prenne un peu plus que les autres. Mais c’est un peu too much. »

Pour la défense de Mbappé, la France n’a jamais vraiment su trouver cette force collective offensive. Mbappé n’a pas eu l’impact escompté, tout comme ses compères Karim Benzema et Antoine Griezmann. Il n’y a pas eu d’osmose commune alors que l’on sait que c’est essentiel dans ces grandes compétitions. Mbappé a été remuant, a montré des qualités, mais il n’a pas été comme souvent: exceptionnel.

Mais tous ses coéquipiers ou presque ne l’ont pas été. Il faut tirer des conséquences de ces quatre matchs ou la France a affiché de trop grande carence. Cela aidera à mieux repartir en vue de la Coupe du Monde de l’année prochaine. Mais pour ça, la France doit se trouver une vraie identité pour faire briller ses joyaux. 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG