Restez connectés avec nous
Di Meco «un directeur sportif est là pour construire sur le long terme»

Autour du PSG

Di Meco «un directeur sportif est là pour construire sur le long terme»

En se séparant d’Olivier Letang, de Patrick Kluivert et en recrutant Antero Henrique au poste de directeur sportif le Paris Saint-Germain s’est restructuré en interne. Mais, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille devenu consultant, Éric di Meco, confiait sur RMC qu’il fallait être patient avant de juger réellement la patte Henrique.

« C’est le genre de poste où on est là pour travailler sur le long terme, on ne verra pas la patte Henrique tout de suite. Il va falloir attendre un petit peu et normalement un directeur sportif est là pour construire sur le long terme : la politique de formation c’est lui, le recrutement c’est lui, le rapport et la gestion des cas particuliers voire extra sportifs ce sera lui. Le juger tout de suite, pour moi, serait une erreur parce que c’est un poste vraiment sur le long terme, c’est lui qui va insuffler la nouvelle politique sportive du PSG. Il peut y avoir une ou deux recrues qui marquent son arrivée puisqu’il a des réseaux. Il pourra peut-être faire des bonnes affaires au PSG comme Leonardo en avait faites avec Verratti qui est, pour moi, la vraie trouvaille de Leonardo.

Ce poste de directeur sportif, beaucoup d’observateurs le réclamaient. Certains pensaient même que l’absence de cet homme-là était préjudiciable, notamment autour de l’équipe avec les petits problèmes extra sportifs qui ont émaillé l’histoire du PSG ces derniers temps et c’est pour ça que c’est un poste ô combien important. Les plus grands clubs ont cet homme-là donc ça veut dire qu’il est utile après c’est la manière dont on s’en sert qui est importante mais normalement ça devrait faire passer un cap au PSG, ce sera l’un des enseignements de cette intersaison. »

Comme pour un joueur ou un entraîneur, il faut du temps à un directeur sportif pour imposer sa patte. Evidemment qu’il va falloir réaliser un grand mercato et qu’en cas d’échec Antero Henrique sera critiqué, mais un directeur sportif doit être jugé sur le long terme, pas sur deux mois. Le PSG a besoin de se restructurer et de retrouver des bases solides s’il veut atteindre le niveau qu’il vise. Mais, il ne faut toujours pas oublier que le projet est jeune et que tout prendra du temps, non seulement pour construire, mais aussi pour avoir des résultats. Il ne faut pas croire que parce que le PSG a un directeur sportif, l’an prochain il soulèvera la Ligue des Champion et sera le meilleur club d’Europe. Le club parisien se construit petit à petit et cela passe aujourd’hui par un nouveau DS qui ont l’espère sera plus compétent que les derniers.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG