Restez connectés avec nous
Dijon/PSG – Les tops et flops de la belle victoire parisienne avec une équipe remaniée
©IconSport

Autour du PSG

Dijon/PSG – Les tops et flops de la belle victoire parisienne avec une équipe remaniée

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé 0-4 contre le Dijon lors de la 27e journée de Ligue 1 ce samedi après-midi (retrouvez le résumé ici.). Le PSG a été sérieux face à une équipe de Dijon en grande difficulté. Les joueurs de la capitale ont su mettre le rythme qu’il fallait et reviennent temporairement à 1 point de Lille et repassent devant Lyon en attendant les autres matchs ce dimanche.

Les tops –

Kylian Mbappé.

Il n’a pas tout réussi, mais il semble vraiment sur la bonne voie. Il s’est remis à l’endroit après sa prestation insipide contre Monaco la semaine dernière. Il a joué simplement, avec les autres sans que cela l’empêche de tenter des dribbles. Ce qui a changer ces derniers jours ? Il élimine, mais avec ses qualités intrinsèques. Il ne cherche pas le dribble de trop et va vers l’efficacité. Dans ce registre, il est exceptionnel. Il n’a perdu que 4 ballons, preuve de son match appliqué. Ce samedi, il a tiré deux fois au but (dont un penalty), pour deux frappes cadrées et deux buts. Il a repris de la confiance pour inscrire son 17e et 18e buts en Ligue 1. Il est désormais à 113 buts avec le maillot du PSG, à seulement 22 ans. C’est tout simplement extraordinaire.

Rafinha.

Contre Monaco, il avait manqué un joueur de sa trempe. Son duo, avec Julian Draxler a fonctionné et les deux ont joué un match de qualité. Rafinha a touché beaucoup de ballons 93 et tenté 75 passes avec une réussite de 92 %. Il a pourtant pris des risques, mais sa qualité technique a clairement fait du bien. Il est l’auteur d’une très belle passe décisive sur le 3e but parisien (Mbappé) à la 51e minute. Défensivement, il n’a pas été en reste avec un apport plus qu’important. Il a beaucoup taclé, 8 fois pour 5 tacles réussis et s’est montré très agressif dans le bon sens du terme pour mettre la pression au Dijonnais. Un match plein, qui devrait ravir Mauricio Pochettino. Son apport va grandement servir dans la course au titre, mais aussi en Ligue des Champions.

Danilo Pereira.

Il a fait forte impression sur ce match. Tout d’abord, il a colmaté les petites brèches qui pouvaient exister sur le terrain. Tout cela grâce à un très bon placement. Il a mis de l’énergie à bien défendre, mais ne s’est pas arrêté là. Il a joué plus haut, plus osé et a montré des qualités techniques intéressantes. Son but vient récompenser son joli match, d’autant que l’on attendait depuis son arrivée de voir son apport sur les corners, coups francs. Des phases arrêtés qui pourraient faire la différence dans les matchs cadenassés. À la passe, il a toujours très peu de déchets, cela s’est confirmé ce soir, 91 % de réussite pour 80 passes tentées. Il a de la concurrence à son poste, avec des absents de marque ce samedi, mais c’est intéressant pour Pochettino de constater que tout son groupe répond présent quand il le faut. Danilo Pereira a marqué des points.

L’équipe Parisienne.

Il n’y a pas un joueur qui ait fait un mauvais match. Tous ont montré de belles choses. Navas a eu un arrêt à faire et il l’a bien fait, la défense centrale a joué dans un fauteuil en se montrant intraitable. Mentions spéciales pour les latéraux. Abdou Diallo a livré un très bon match à gauche en se montrant offensif et inspiré (une passe décisive sur le but de Kean à la 6e minute) et Thilo Kherer a affiché un bien meilleur visage que ses dernières prestations. Solide défensivement, il a rassuré. Au milieu, Herrera a été de partout, pourtant quand on regarde le match en direct, on ne le voit presque pas et pourtant, c’est le joueur qui a touché le plus de ballons (100), tenté le plus de passes (86), il a intercepté des ballons, et apporté défensivement. Offensivement, Draxler a fait son match, une passe décisive et quelques actions qui rappellent qu’il est doté d’un toucher de balle de grande qualité. Et enfin Moise Kean a encore marqué, son 11e but sur sa 17e frappe tenté dans ce championnat. À défaut d’être le meilleur joueur sur le terrain, il a rempli, comme très souvent son rôle en mettant ce premier but. 

Les flops –

Le peu de rotation dans l’effectif.

A la 51e minute, le PSG menait déjà 0-3, un score large, le break était fait et on aurait pu s’attendre à des changements pour faire tourner un peu cet effectif malmené cette saison par un calendrier démentiel. Mais Pochettino ne semble pas trop enclin depuis quelques matchs à chambouler son équipe même si le score, large le permettrait. On aurait apprécié voir le jeune Edouard Michut plus de 4 minutes, tout comme on aurait aimé revoir le jeune Xavi Simons. Pablo Sarabia, qui ne fait pas une grande saison, n’est rentré que 20 petites minutes, et ce, malgré les absents de marques (NeymarMauro Icardi et Angel Di Maria). Il n’aura pas pu se relancer. Timothée Pembele ne joue plus, tout comme Mitchel Bakker. C’est peut-être un détail et l’entraîneur a sûrement ses raisons, mais le PSG a beaucoup de matchs et cette saison, il n’a pas souvent l’occasion de faire émerger ses jeunes, ce samedi, cela aurait pu être possible vu le score et la faiblesse des Dijonnais.

 

 

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG