Restez connectés avec nous
Doc Gyneco "Le PSG a perdu son âme"

Autour du PSG

Doc Gyneco « Le PSG a perdu son âme »

En janvier 2014, à l’occasion d’une interview pour L’Impertinent , Doc Gynéco (ancien rappeur) expliquait à quel point il n’était pas favorable à la présence de QSI à la tête du Paris Saint-Germain.

Loin de manier la langue de bois il déclarait « c’est toute une histoire depuis que le Qatar a pris le pouvoir ! Cette équipe a de l’argent mais plus d’âme. »

2 ans plus tard on pourrait penser que Bruno Beausir (sa véritable identité) a muri sa réflexion et peut être changé d’idée, il n’en est rien. Dans les colonnes de So Foot (en kiosque actuellement), il revient sur ses propos de la manière suivante :

« J’ai dit que le PSG avait perdu son âme. Avant, Paris, c’était des Skinheads et des Weah ou Amara Simba. Quand ils marquaient, les mecs faisaient des cris de singe, mais ils les aimaient quand même…C’était puissant, puissant mon frère! Où est ce qu’on peut voir des trucs comme ça, encore ? »

On a donc trouvé un gagnant, Bruno Triste-sir nous explique qu’il regrette le temps ou des fachos sifflaient leurs propres joueurs. Un vrai romantique, dont les arguments sont assez peu convaincants (si on a aimé l’ambiance du Parc, la façon de la présenter de l’ancien rappeur est loin de donner envie). On n’a jamais trouvé la personne très alerte mais on peut gentiment émettre des doutes quant à la forme mentale de l’ancien rappeur de 41ans.

Aujourd’hui, le Parc n’est pas parfait et quelques changements feraient du bien, mais ce n’est pas en parlant de racisme que les dirigeants seront ouverts à l’idée.

Puis il ajoute ne pas apprécier le côté people du Parc des Princes avec la présence de personnalités publiques comme Rihanna ou bien Nicolas Sarkozy. Concernant ce dernier, lorsqu’on évoque sa possible arrivée à la tête du club il déclare « ça devient n’importe quoi… »

C’est pourtant la même personne qui a appelé à l’époque à voter pour Sarkozy alors qu’il défendait des causes sociales dans ses textes. Mais Bruno est un homme généreux et il ne s’arrête pas là, dans cette même interview dans L’Impertinent, pour se justifier du soutien qu’il avait affiché à Sarkozy quelques années auparavant il tenait les propos suivants :

« Quand je me suis associé à Sarkozy, j’aurais pu soutenir aussi un candidat de gauche. C’est la politique qui est réductrice car elle a toujours été en dessous de ce que nous sommes réellement. Ségolène Royal m’aurait appelé, j’aurais été la voir. »

Un homme de conviction Bruno, oui mesdames,messieurs.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG