Restez connectés avec nous
Domi évoque la concurrence très bénéfique pour le PSG au milieu
©Iconsport

Autour du PSG

Domi évoque la concurrence très bénéfique pour le PSG au milieu

Didier Domi, ancien défenseur gauche formé au Paris Saint-Germain et professionnel dans ce club de 1994 à 1998, puis de 2001 à 2004, a été invité par So Foot à donner son sentiment sur la performance des milieux de terrain parisiens – Idrissa Gueye (32 ans), Marco Verratti (28 ans) et Ander Herrera (32 ans) – face à Manchester City mardi soir en Ligue des Champions (2-0, 2e journée). Selon lui, s’ils ont été autant à la hauteur de l’événement, c’est en partie grâce à la concurrence. Laquelle est notamment apportée par la signature de Georginio Wijnaldum (30 ans) cet été (après la fin de son contrat à Liverpool).

« Gueye, Herrera, Verratti font un super début de saison, il n’y a aucun souci là-dessus. Même si la vérité de septembre n’est pas celle de décembre ou de mars. La seule chose que je vois, c’est que quand tu ramènes un Georginio Wijnaldum, tu élèves forcément la concurrence et donc le niveau. En ce moment, Wijnaldum n’est pas au top, Paredes est sur le retour, Danilo attend derrière, mais les trois titulaires du jour ont tout de suite pris la chance qu’on leur a donnée.

Domi « Quand tu te rappelles la faiblesse du banc de touche parisien l’an dernier, c’est le jour et la nuit. »

Pourquoi tu les vois aller dans la surface et avoir déjà marqué trois-quatre buts ? Parce que le niveau global s’est élevé ! Ce qu’il y a de bien dans cette équipe, c’est la compétition qui existe entre les joueurs au quotidien. C’est l’apanage des grands clubs. Quand tu te rappelles la faiblesse du banc de touche parisien l’an dernier, c’est le jour et la nuit. Aujourd’hui, il y a 6 ou 7 milieux de terrain en comptant Marquinhos qui peuvent prétendre jouer dans cette équipe. »

Si la concurrence peut être parfois difficile à gérer, ce doit avant tout être un élément de motivation. Surtout qu’en venant au PSG, un joueur doit se douter qu’il faudra être performant pour continuer à jouer. Cependant, ce n’est pas forcément cet élément qui est le plus marquant dans le retour en forme des milieux. Il ne s’agit ici que d’un milieu en plus, alors que Domi oublie Rafinha (28 ans), voire Julian Draxler (28 ans). Certes, Wijnaldum est une certaine référence. Mais il ne change pas tout.

Il faut aussi voir en tête le fait que Herrera et Gueye sont là depuis le début de la préparation, même si le second a dû faire une pause hors du groupe à cause d’un test positif au coronavirus en août. Aussi, ils peuvent profiter des idées du coach Mauricio Pochettino qui s’installent, avec des milieux qui se projettent et tirent plus. Mais avoir de nombreux milieux, avec de la concurrence et des options, est bien sûr un aspect important. Sans oublier que la qualité du groupe au quotidien pousse chacun à progresser.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG